Falcon, Pierre

Falcon, Pierre. Chansonnier, poète, barde (Elbow Fort, Swan River, Terre de Rupert, auj. Manitoba, 4 juin 1793 - Saint-François-Xavier, Man., 26 octobre 1876).

Falcon, Pierre

Falcon, Pierre. Chansonnier, poète, barde (Elbow Fort, Swan River, Terre de Rupert, auj. Manitoba, 4 juin 1793 - Saint-François-Xavier, Man., 26 octobre 1876). D'origine métisse, il reçut son éducation à La Prairie, Bas-Canada (1797-?), puis retourna en 1808 dans son village natal où il devint employé de la Compagnie du Nord-Ouest (1808-21) puis de la Compagnie de la Baie d'Hudson (1821-25), après la fusion de ces entreprises. En 1825, il se retira à Grantown (auj. Saint-François-Xavier, Man.) comme fermier puis magistrat en 1855.

Surnommé Pierriche ou Pierre le Rimeur, Falcon avait le talent de mettre en chansons les incidents locaux, les aventures des voyageurs et des chasseurs. Parmi ses chansons qui ont survécu, on remarque « La Bataille des sept chênes » / « The Battle of Seven Oaks » ou « Chanson de la Grenouillère » (Winnipeg 1816), « La Danse des bois-brûlés » / « Lord Selkirk at Fort William » (1816; Falcon n'a pas été complètement identifié comme auteur de cette chanson mais on la lui attribue), « Le Général Dickson » / « The Dickson Song » (1837; Dickson était un aventurier qui partit de Grantown en 1837 pour fonder un royaume indien en Californie) et « Les Tribulations d'un roi malheureux » / « Misfortunes of an Unlucky King » (1869, sur l'air du « Juif errant »). On rapporte que ses ballades étaient chantées dans les prairies par les Métis s'accompagnant au violon (crincrin). Elles furent transportées partout au Canada, du fleuve Saint-Laurent à la rivière Mackenzie. Songs of Old Manitoba de Margaret Arnett MacLeod (Toronto 1960) contient toutes les chansons connues de Falcon. Le lac Falcon au Manitoba a probablement été nommé en son honneur.