Piste d'Athabasca Landing

La mise en place de lignes de chemin de fer (qui atteignent Athabasca en 1912, Grande Prairie en 1916 et Fort McMurray en 1917) diminue l'importance de la piste. Elle est cependant utilisée lors de la construction de la Route de l'Alaska pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Athabasca Landing
Athabasca Landing en 1910. Cette communauté fut pendant 40 ans un important centre de transports vers le Nord du Canada (avec la permission d'Athabasca Archives).\r\n \r\n\r\n
Piste d
La piste d'Athabasca Landing, autrefois l'une des routes vers le Nord les plus fréquentées du Canada, était parsemée d'ornières lorsqu'il pleuvait (avec la permission des Provincial Archives of Alberta/B5682).
La piste d'Athabasca Landing est construite en 1875 par la Compagnie de la baie d'Hudson, entre Edmonton et Athabasca Landing, afin d'améliorer et d'étendre le transport dans le Nord. Ouverte en 1876, ce portage de 161 km, qui relie la rivière Saskatchewan Nord au réseau fluvial du Mackenzie, joue un rôle essentiel dans le développement du Nord de l'Alberta, du Territoire du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Arpentée en 1879, cette piste est la route nordique la plus fréquentée du Canada pendant 40 ans. Au cours de ces années, l'économie de la région, fondée sur le monopole de la traite des fourrures, se modernise et se diversifie, l'Ouest canadien est colonisé et les moyens de transport sont modernisés.

La mise en place de lignes de chemin de fer (qui atteignent Athabasca en 1912, Grande Prairie en 1916 et Fort McMurray en 1917) diminue l'importance de la piste. Elle est cependant utilisée lors de la construction de la Route de l'Alaska pendant la Deuxième Guerre mondiale. Aujourd'hui, les autoroutes contournent cette piste historique. Le tronçon restant part de Gibbons, en Alberta, et prend la direction du nord à Athabasca.