Plantes ornementales

En horticulture, les plantes ornementales incluent les plantes ligneuses ou herbacées cultivées surtout pour l'agrément. Les plantes ornementales ligneuses sont généralement vivaces (c.-à-d. qu'elles vivent plus de deux ans) et comprennent des arbres, des arbustes et des plantes grimpantes.

Plantes ornementales

En horticulture, les plantes ornementales incluent les plantes ligneuses ou herbacées cultivées surtout pour l'agrément. Les plantes ornementales ligneuses sont généralement vivaces (c.-à-d. qu'elles vivent plus de deux ans) et comprennent des arbres, des arbustes et des plantes grimpantes. Les plantes ornementales herbacées sont annuelles, bisannuelles ou vivaces (c.-à-d. qu'elles vivent un an, deux ans ou plus), et constituent une vaste gamme de plantes qui donnent de la couleur aux massifs et aux bordures de fleurs. Au Canada, la résistance à l'hiver est un facteur très important pour la production de plantes ornementales. La capacité d'une plante ligneuse de survivre à un hiver canadien dépend en grande partie des espèces, de leurs origines géographiques et du degré de maturité atteint, duquel dépend la résistance au froid acquise avant la fin de la saison de croissance. Les plantes qui exigent une longue saison pour atteindre la maturité parviennent rarement à acquérir cette résistance lorsqu'elles sont cultivées dans des régions où la saison de croissance est courte.

La résistance à l'hiver ne pose pas un tel problème pour plusieurs des plantes ornementales herbacées, puisque bon nombre sont des plantes annuelles et n'hivernent pas. Si la saison de croissance normale ne dure pas suffisamment longtemps pour qu'elles poussent et produisent des FLEURS, l'horticulteur les plante simplement à l'intérieur (p. ex., en SERRE), puis les transplante à l'extérieur une fois qu'il n'y a plus de risque de gel. Par exemple, la gueule-de-loup est habituellement ensemencée en serre en février, puis plantée dehors à la fin mai ou au début de juin. Si de telles plantes étaient ensemencées directement dehors en mai dans les régions où la période sans gel est de 90 jours ou moins, elles fleuriraient à peine quelques semaines avant d'être tuées par le gel. Les plantes herbacées bisannuelles et vivaces sont souvent laissées en terre toute l'année si elles sont suffisamment tolérantes au froid. Elles survivent habituellement à l'hiver si l'épaisseur de la neige au sol est suffisante pour les protéger contre les températures extrêmes et éviter l'alternance de gel et de dégel du sol autour des racines. Certaines plantes herbacées bisannuelles et vivaces, comme les glaïeuls, ne sont pas résistantes à l'hiver et doivent être déterrées puis rangées si on veut les cultiver comme vivaces dans notre climat. Sinon, on peut les cultiver comme des annuelles.

Généralement, les plantes ornementales résultent de la sélection de formes de plantes particulières (p. ex., des cultivars, aussi appelés variétés cultivées) ou d'hybrides entre espèces. En raison du besoin de résister à l'hiver, bon nombre des cultivars et d'hybrides de plantes ornementales ligneuses proviennent de plantes indigènes du Canada ou du Nord des États-Unis, ou de régions où le climat se rapproche du nôtre, telles la Chine, la Sibérie et certaines parties de l'Europe. Les plantes ornementales herbacées résultent souvent elles aussi de cultivars d'espèces et de cultivars d'hybrides. Les programmes d'amélioration au moyen d'hybridation, tant à l'intérieur des mêmes espèces qu'entre espèces distinctes, sont très courants. Les plantes vivaces et bisannuelles rustiques poussent principalement dans les régions tempérées, tandis que les plantes annuelles peuvent provenir de plusieurs différents climats et régions géographiques.

En 1964, le gouvernement fédéral charge la Fondation canadienne des plantes ornementales de promouvoir la sélection, la mise à l'essai et la diffusion de meilleurs cultivars de plantes ornementales. La procédure permet aux producteurs de nouveaux cultivars de lancer leurs trouvailles valables dans le commerce et, par conséquent, d'en faire profiter le public. Dans tout le pays, les STATIONS DE RECHERCHE d'Agriculture Canada font beaucoup de recherches sur la mise au point de plantes rustiques résistantes au froid. Parmi les réussites figurent un cultivar de l'alstroemeria, un membre de la famille de l'amaryllis, mis au point à la Station de recherche et de quarantaine des plantes de Saanichton, en Colombie-Britannique, ainsi que le northline (un érable argenté), l'autumn blaze (un frêne blanc), le wascana (un tilleul d'Amérique hybride) et le baron (un érable négondo), tous mis au point à la Station de recherches de Morden, au Manitoba, pour la culture dans les Prairies. On a aussi mis au point deux nouveaux cultivars de ROSE résistants à l'hiver (Charles Albanel et Champlain) à la Station de recherche d'Ottawa.

Voir aussiFLEURS CULTIVÉES; JARDIN BOTANIQUE.


En savoir plus

En savoir plus