Pluvier

Répartition Des 66 espèces réparties dans le monde, sept nichent au Canada. Le Pluvier kildir (Charadrius vociferus), le Pluvier semipalmé (C. semipalmatus), le Pluvier argenté (Pluvialis squatarola) et le Pluvier bronzé (P. dominica) sont les espèces les plus répandues au pays.

Pluvier kildir avec ses oeufs
Le Pluvier kildir est le plus grand des Pluviers à collier (Corel Professional Photos).
Pluvier siffleur
Espèce en voie de disparition, le Pluvier siffleur se trouve sur les plages sablonneuses dans le Sud du Canada, à l'est des Rocheuses (oeuvre de Heather Caldwell).

Pluvier

Nom commun donné à des oiseaux de rivage de la famille des Charadriidés, dans laquelle on retrouve deux sous-familles : les Charadriinés (les pluviers) et les Vanellinés (les vanneaux).

Répartition
Des 66 espèces réparties dans le monde, sept nichent au Canada. Le Pluvier kildir (Charadrius vociferus), le Pluvier semipalmé (C. semipalmatus), le Pluvier argenté (Pluvialis squatarola) et le Pluvier bronzé (P. dominica) sont les espèces les plus répandues au pays. Le Pluvier grand-gravelot (C. hiaticula) niche dans le Nord-Est de l'Arctique canadien. Le Pluvier siffleur (C. melodus) niche du centre Sud-Est de l'Alberta jusqu'au Manitoba, dans l'Est du Québec, dans les Maritimes et, jusqu'à tout récemment, il nichait aussi en Ontario. Le Pluvier montagnard (C. montanus) se reproduit dans le Sud-Est de l'Alberta et probablement aussi dans le Sud-Ouest de la Saskatchewan.

Description
Les Charadriidés ont un corps rondelet, un cou court ainsi qu'un bec court, plus large à son extrémité. Bien qu'aucune espèce ne soit vivement colorée, plusieurs ont un plumage fortement marqué de noir, de blanc et de brun, formant des motifs particulièrement visibles en vol. Ils ont de grands yeux et une bonne vision leur permettant de bien repérer les invertébrés qu'ils capturent.

Les pluviers sont caractérisés par leurs ailes effilées. Plusieurs espèces ont une ou plusieurs bandes sur la poitrine (collier) et la plupart ont un chant mélodieux. Les vanneaux sont beaucoup plus grands que les pluviers et on les distingue à leurs ailes larges et arrondies. Quelques vanneaux ont des huppes ou des caroncules sur la face ou encore, chez quelques espèces, des petits éperons sur les ailes; autant d'attributs qui se révèlent importants lors de la parade nuptiale et au moment de la défense du territoire.

Migration
La plupart des espèces sont grégaires en dehors de la saison de reproduction et se rassemblent en bandes comptant de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'individus. Leur vol est énergique et ils migrent sur de grandes distances. Au printemps, ils quittent leurs quartiers d'hiver situés dans les baies et les estuaires côtiers du sud pour se diriger vers leurs sites de reproduction situés jusque dans les régions nordiques de l'Arctique.

Nidification
Le nid consiste en une simple dépression, peu profonde, aménagée à même le sol et plus ou moins garnie à l'intérieur selon les espèces. Les Charadriidés pondent en général quatre oeufs (de deux à quatre). À l'éclosion, les petits sont couverts de duvet et ils quittent le nid dès qu'ils sont secs. Les deux adultes assument habituellement l'incubation, qui dure de 21 à 30 jours, et ils demeurent ensuite tous les deux avec les jeunes après le départ du nid. Tous les pluviers utilisent des manoeuvres de diversion élaborées afin de détourner l'attention des prédateurs voulant s'en prendre aux oeufs ou aux jeunes. Ils peuvent notamment feindre d'avoir une aile brisée afin de créer la diversion souhaitée.


En savoir plus

Liens externes