Port Hawkesbury

La population est principalement d'origine écossaise. Elle vit de l'industrie forestière locale et un peu de l'agriculture. Au début du XIXe siècle, la ville est un port maritime et devient ensuite un centre ferroviaire.

Port Hawkesbury, ville de la N.-É.; pop. 3366 (recens. 2011), 3517 (recens. 2006); const. en 1889; située sur la rive Sud du détroit de Canso. Dans les années 60, la ville est connue à la grandeur du Canada en tant que futur haut lieu du développement industriel à grande échelle. On prévoit à cette époque l'octroi de fonds fédéraux et provinciaux pour transformer et moderniser la région de Canso. Le port en eau profonde libre de glace était tout indiqué, sans compter qu'il avait attiré des pêcheurs de France, de Nouvelle-Angleterre et d'ailleurs au cours des siècles passés.

La population est principalement d'origine écossaise. Elle vit de l'industrie forestière locale et un peu de l'agriculture. Au début du XIXe siècle, la ville est un port maritime et devient ensuite un centre ferroviaire. Au milieu des années 50, Port Hawkesbury est affecté par l'arrêt de ces activités en raison de l'érection du pont-jetée de Canso, à Port Hastings, une ville voisine. Un moulin à papier est construit près de Point Tupper en 1960, ce qui remédie au problème de chômage. Dans les années qui suivent, la construction d'une raffinerie de pétrole crée une atmosphère de ville-champignon. Malheureusement, la tentative de diversification de l'économie échoue et, aujourd'hui, la raffinerie a fermé ses portes.