Port Moody

Port Moody, ville de la Colombie-Britannique; pop. 27 512 (recens. 2006), 23 816 (recens. 2001); const. en 1913. La ville est située à la tête du bras de mer Burrard, à 20 km à l'est de Vancouver. Sur ses battures, on trouve de nombreux éléments confirmant l'occupation du territoire par les peuples salish de la côte Centrale avant l'arrivée des Européens.

Port Moody, ville de la Colombie-Britannique; pop. 27 512 (recens. 2006), 23 816 (recens. 2001); const. en 1913. La ville est située à la tête du bras de mer Burrard, à 20 km à l'est de Vancouver. Sur ses battures, on trouve de nombreux éléments confirmant l'occupation du territoire par les peuples salish de la côte Centrale avant l'arrivée des Européens. En 1859, l'endroit est nommé en l'honneur de Richard Clement MOODY, arrivé en Colombie-Britannique en tant que colonel du Corps royal du génie. L'emplacement de la future ville est d'abord concédé par la Couronne à deux sapeurs de ce corps.

La mise en valeur du territoire commence le 12 mars 1883 avec l'arrivée des premières pièces d'acier pour la construction du chemin de fer du Canadien Pacifique (CP). En 1879, Port Moody est officiellement désigné terminus ouest du CP. Le premier train de voyageurs à atteindre le Pacifique à partir de Montréal arrive le 4 juillet 1886; c'est la première fois qu'un train de voyageurs traverse tout le continent. L'essor de Port Moody prend fin en 1887 avec l'annonce d'un nouveau terminus plus à l'ouest, soit à VANCOUVER.

Port Moody établit la liaison avec le commerce de la soie de l'Extrême-Orient et les fameux navires gréés en carré y viennent en grand nombre au début. Des origines jusqu'à 1950 environ, l'exploitation forestière représente l'industrie principale. Après la Seconde Guerre mondiale, la base industrielle de Port Moody s'accroît avec l'établissement d'une fabrique de tuyaux d'acier, d'usines de produits chimiques et d'une grande raffinerie de pétrole. Aujourd'hui, son économie s'éloigne des industries lourdes au profit des industries de service, de la fabrication légère et de la distribution de gros. En 1960, un port en eau profonde, doté d'installations de chargement en vrac très automatisées, y est aménagé. Le port se spécialise dans l'exportation de souffre et d'éthylène glycol. Les gros océaniques peuvent se rendre à Port Moody en passant par le havre de Vancouver.

Forte de sa grande concentration d'emplois dans les arts et la culture, Port Moody se promeut en tant que « ville des arts ». Entre autres établissements culturels, la ville compte le Inlet Theatre dans le Centre municipal, le Port Moody Arts Centre dans l'hôtel de ville original (construit en 1913) et le Station Museum dans la gare du CP (construite en 1905). Le Festival of the Arts et le Port Moody Canadian Film Festival donnent la vedette aux artistes régionaux et nationaux. Les Golden Spike Days commémorent l'arrivée du CP à Port Moody.