Quesnel

Quesnel, ville de la Colombie-Britannique; population 9326 (recensement 2006), 10 044 (recensement 2001); constituée en 1928; située au confluent de la rivière Quesnel et du fleuve Fraser au centre de la province, à 625 km au nord-est de Vancouver.

Quesnel, ville de la Colombie-Britannique; population 9326 (recensement 2006), 10 044 (recensement 2001); constituée en 1928; située au confluent de la rivière Quesnel et du fleuve Fraser au centre de la province, à 625 km au nord-est de Vancouver. Cette ville tient son nom de la rivière et du lac situés au sud-est. L'explorateur Simon FRASER lui donne le nom du greffier de la Compagnie du Nord-Ouest, Jules Maurice Quesnel. Celui-ci l'accompagnait lors de son voyage d'exploration de 1808 lorsqu'il a descendu le FLEUVE FRASER. À l'époque de Fraser, Quesnel était le camp de pêche d'été des PORTEURS. La colonisation commence en 1860, lorsque la région devient la meilleure porte d'accès aux champs aurifères de Cariboo et de BARKERVILLE, à l'est.

Pendant des années, Quesnel est un point d'arrivée des bateaux à vapeur et un point de ravitaillement desservant la région du haut Fraser. Le magasin de bois de la Compagnie de la Baie d'Hudson, construit en 1866, est encore debout aujourd'hui. Le nombre d'exploitations agricoles augmente avant la Première Guerre mondiale. La Pacific Great Eastern Railway, aujourd'hui la BRITISH COLUMBIA RAILWAY, arrive à Quesnel en 1921, permettant ainsi de mettre à profit les importantes réserves forestières de la région.

Les industries forestière et minière de même que l'agriculture (surtout l'élevage) sont de nos jours les principales sources de revenus, auxquelles s'ajoute l'exploitation du pétrole et du gaz naturel. La ville compte plusieurs industries du secteur de la transformation du bois et quelques petites exploitations forestières à valeur ajoutée. Quesnel constitue la porte d'entrée du parc historique de Barkerville et du parc provincial du lac Bowron.