Reisman, Sol Simon

Sol Simon Reisman, fonctionnaire (né le 19 juin 1919 à Montréal; décédé le 9 mars 2008). Reisman étudie à l'U. McGill et à la London School of Economics. Il travaille au ministère du Travail en 1946 et, peu de temps après, au ministère des Finances, qui est alors le centre nerveux du gouvernement fédéral.

Reisman, Sol Simon

Sol Simon Reisman, fonctionnaire (né le 19 juin 1919 à Montréal; décédé le 9 mars 2008). Reisman étudie à l'U. McGill et à la London School of Economics. Il travaille au ministère du Travail en 1946 et, peu de temps après, au ministère des Finances, qui est alors le centre nerveux du gouvernement fédéral. Il se spécialise en politique commerciale à titre de membre de la délégation canadienne aux premiers pourparlers du GATT et d'assistant directeur de recherche à la COMMISSION ROYALE D'ENQUÊTE SUR LES PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES DU CANADA (Commission Gordon).

Il est promu au nouveau poste de sous-ministre de l'Industrie en 1965. Il est par la suite nommé secrétaire du Conseil du Trésor de 1968 à 1970 et sous-ministre des Finances de 1970 à 1974. Il est le principal négociateur du pacte de l'automobile du Canada de 1965 (voir ACCORD CANADO-AMÉRICAIN SUR LES PRODUITS DE L'INDUSTRIE AUTOMOBILE), un rôle qui convient parfaitement à sa forte personnalité et à ses idées ingénieuses.

Après un certain temps comme lobbyiste à Ottawa, il est choisi par le gouvernement Mulroney pour diriger l'équipe de négociateurs canadiens dans les négociations de LIBRE-ÉCHANGE avec les États-Unis en 1985. Après 16 mois de négociations souvent difficiles, le premier ministre Mulroney et le président Reagan signent finalement une entente en 1988. Reisman revient aux affaires privées après l'aboutissement des négociations de l'Accord de libre-échange canado-américain. Il est reçu officier de l'Ordre du Canada en 1978.