Renée Maheu(x)

Renée Maheu(x) (née Anctil). Soprano, journaliste, biographe (née le 14 février 1929 à Québec, QC; décédée le 19 mars 2007 à Cowansville, QC).

Renée Maheu(x)

Renée Maheu(x) (née Anctil). Soprano, journaliste, biographe (née le 14 février 1929 à Québec, QC; décédée le 19 mars 2007 à Cowansville, QC). Elle étudia le piano et le chant à Montréal avec Raoul Jobin et Louise André (1957-60) puis avec Bernard Diamant (1960-65); à Rome avec Maestra Fambri et Giorgio Favaretto (1968-70); à Paris avec Pierre Bernac (1967-68) et Ré Koster (1971-74). Elle suivit également les cours de musicologie de Norbert Dufourcq au Cons. de Paris (1965-68). Elle fit ses débuts comme soliste dans La Création de Haydn avec l'Orchestre symphonique de Québec sous Françoys Bernier (1959). De 1960 à 1972, elle se produisit au Canada, à Paris, Londres et Rome, entre autres avec l'Orchestre de chambre McGill, l'OSM, l'Academia di Santa Cecilia (sous Fernando Previtali), Kenneth Gilbert, André Turp, Vlado Perlemuter, Huguette Dreyfus, Christian Lardé et Marie-Claire Jamet, ainsi qu'en tournée pour les JMC. Une bourse du CAC (1965) lui ayant permis d'étudier la musique vocale française du XVIIIe siècle, elle fut à cette époque une des premières musiciennes à révéler au Canada les cantates françaises de ce siècle dans des réalisations de la musicologue genevoise Renée Viollier. À la SRC, elle participa à des émissions de « L'Heure du concert », notamment dans Dialogues des Carmélites sous Jean-Marie Beaudet, ainsi qu'à des émissions radiophoniques telles que « Concert », « CBC Wednesday Night » et « CBC Morning Recital ». À Paris, elle enregistra en 1967 les Chants sauvages de Marie Noël avec Françoise Petit et la chorale des JM de France (étiquette Sofreson).

Suite à un grave accident survenu en Yougoslavie en 1968, Renée Maheu orienta sa carrière vers l'écriture et le journalisme. Membre de la Fédération nationale de la presse française et du Syndicat professionnel de la critique musicale et dramatique de Paris, elle a rédigé de nombreux comptes rendus et textes divers, notamment sur les festivals internationaux. Elle a également signé des articles dans Le Devoir (1974-80), LesCahiers canadiens de musique, Musicanada, Opera Canada, Sonances, Opéra international, Harmonie Panorama-Musique et l' EMC. En tant que journaliste, elle collabora à des émissions à la radio et la télévision de la SRC, dont « Chronique du disque », « L'Opéra du samedi » et « Femmes d'aujourd'hui ». Pour Radio France, elle produisit une série de 12 émissions intitulée « Les Grandes voix du Canada » (1984). En 1988-89, elle fut responsable de « Jeunes virtuoses », série de 26 émissions télédiffusées à TV5Canada. D'autre part, elle est l'auteur de biographies substantielles : Raoul Jobin, la voix d'or du Québec (Paris 1983) et Pierrette Alarie et Léopold Simoneau : deux voix, un art (Montréal 1988). Dans le domaine du cinéma, elle fut conseillère musicale et coscénariste d'un documentaire de Gilles Carle, Vive Québec (1987). Pour ce dernier, elle préparait en 1991 un long métrage sur le bel canto avec Gian Carlo Menotti. Boursière Pro Helvetia en 1990, elle a aussi été nommée membre de l'Ordre du Canada la même année.