Richard Condie

Richard Condie, animateur-graphiste, scénariste, compositeur, producteur (Vancouver, 1er janv. 1942).

Richard Condie

Richard Condie, animateur-graphiste, scénariste, compositeur, producteur (Vancouver, 1er janv. 1942). Bien que Richard Condie soit né à Vancouver et qu'il ait été à l'emploi de l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF) à Montréal pendant la majeure partie des années 1990, ses racines demeurent néanmoins au sein de l'extravagante communauté cinématographique de Winnipeg. Au cours des années 1970 et 1980, Condie et ses collègues animateurs-graphistes de l'ONF, Cordell BARKER et Brad Caslor, réalisent des œuvres osées et insolites, mondialement encensées.

Condie obtient un baccalauréat en sociologie de l'Université du Manitoba en 1967 et enseigne à l'Université de la Colombie-Britannique pendant deux ans. De retour à Winnipeg, il reçoit une bourse du Conseil des arts du Canada pour produire le court-métrage d'animation Oh Sure (1977), ce qui le mène à travailler dans les studios de l'ONF à Winnipeg. C'est là que le taciturne et extrêmement timide Richard Condie donne libre cours à son imagination. Il anime John Law and the Mississipi Bubble (1978), Getting Started (1979; v.f. Faut se grouiller), Pig Bird (1981), trois courts-métrages primés, avant de se consacrer, en 1985, à The Big Snit (v.f. Le P'tit Chaos), son chef-d'œuvre dessiné à la main extrêmement connu.

Fable sur les querelles conjugales, le Scrabble et la guerre nucléaire, Le P'tit Chaos est un dessin animé excentrique dans lequel figure un couple d'âge moyen décidément bizarre jouant au Scrabble pendant que le monde explose littéralement autour de lui. Le couple triche, complote, se met à détruire le mobilier, parfaitement inconscient qu'une guerre nucléaire mondiale a éclaté. Le dessin animé remporte un PRIX GÉNIE du meilleur court-métrage d'animation, est en nomination aux Oscars et remporte le Grand prix du court-métrage au Festival international du film de Montréal en plus de remporter des dizaines de prix internationaux.

Quatorze ans plus tard, La Salla (1989), un film d'animation assisté par ordinateur, est aussi en nomination aux Oscars. Dans ce court-métrage il met à profit la magie de l'informatique pour créer un croisement entre un opéra humoristique et un tableau de Salvador Dali. Un étrange personnage, jouant avec des jouets bizarres dans sa chambre, est tenté par une main tenant une pomme qui entre par une porte se dessinant sur le mur. En ouvrant la porte, il perd littéralement sa tête, la main l'ayant fait tomber de ses épaules, et tournoie autour de la chambre essayant en vain de la ramasser tout en chantant son désespoir avec un lyrisme retentissant digne d'un opéra. Tout comme Le P'tit Chaos, La Salla est d'une brillante absurdité et plein d'humour.

Ayant récolté plus de 40 prix canadiens et internationaux malgré une production relativement restreinte, Richard Condie est largement considéré comme l'un des meilleurs animateurs-graphistes contemporains au Canada. Il collabore à la production de The Cat Came Back (1988; v.f. Le Chat colla...) de Cordell Barker, en nomination aux Oscars et, parmi ses autres films, on compte Heartland en IMAX (1987), The Apprentice (1991; v.f. L'apprenti) et des films parrainés par le gouvernement pour Expo 88, à Brisbane en Australie, ainsi que pour l'Expo 92, à Séville en Espagne.