Rubes, Jan

Désireux d'augmenter ses possibilités musicales, Rubes immigre au Canada le 31 décembre 1948.

Rubes, Jan
Jan Rubes, basse, acteur et réalisateur maintes fois primé (avec la permission de Patrick Yang).

Rubes, Jan

 Jan Rubes, basse, comédien et metteur en scène (Volyn, Tchécoslovaquie, 6 juin 1920 - Toronto, 29 juin 2009). Il obtient un diplôme du conservatoire de musique de Prague en 1945 et devient la plus jeune basse de la Praque Opera House. Il interprète plusieurs premiers rôles à l'opéra de Pilsen, puis est choisi en 1948 pour représenter la Tchécoslovaquie au Festival international de musique de Genève, où il remporte le premier prix.

Désireux d'augmenter ses possibilités musicales, Rubes immigre au Canada le 31 décembre 1948. Il joue un rôle de premier plan dans le développement de l'opéra au Canada et travaille longtemps avec la COMPAGNIE D'OPÉRA CANADIENNE, pour laquelle il interprète plusieurs rôles dont celui de Méphisto dans Faust, de Boris dans Boris Godunov et de Schigolch dans Lulu. Il est aussi directeur des tournées et de la programmation.

En 1958, Rubes interprète Leporello aux côtés de Joan Sutherland dans Don Giovanni, au Vancouver Festival. Il traduit et chante à plusieurs reprises l'intermezzo comique I1 Maestro di Cappella de Domenico Cimarosa. En 1975, il monte The Fool de Harry SOMERS et Adriane Auf Naxos de Richard Strauss, sur la troisième scène du Festival de Stratford.

Pendant dix ans, il est la voix de l'émission radiophonique Songs of My People et, de 1975 à 1983, il scénarise et anime l'émission Guess What?, présentée par TVOntario. Devenu comédien au cours des dernières années, Rubes est chaleureusement acclamé pour ses prestations dans les productions télévisées The Day My Grandad Died (1977), Charlie Grant's War (1984) et The Two Men (1990) qui lui vaut le Prix Gémeau du meilleur second rôle. Il joue dans la série télévisée Max Glick et reçoit, en 1991, le Earle Grey Award pour l'ensemble de son oeuvre à la télévision canadienne. Il est mis en nomination aux Prix Gémeaux en 1996 pour son rôle dans Lamb Chop in the Haunted Studio.

Parmi ses films, citons Witness (1985; v.f. Témoin sous surveillance), One Magic Christmas (1985; v.f. Un Noël prodigieux), Dead of Winter (1987), The Outside Chance of Maximillan Glick (1988; v.f. La fugue de Maximilien Glick), Class Action (1990; v.f. Confrontation à la barre) et Deceived (1991; v.f. Trompée), Birds II: The Land's End (1994), D2: The Mighty Ducks (1994), Roomates avec Peter Falk (1995) et le téléfilm controversé Serving in Silence: the Margarethe Cammermeyer Story (1995), où il évolue aux côtés de Glen Close et Judy Davis. Pour le théâtre, il traduit et interprète le rôle principal dans The Lost Fairy Tale, présentée au Young People's Theatre de Toronto (1978) et interprète les rôles principaux dans un grand nombre de comédies musicales dont L'Homme de la Mancha, The Sound of Music (v.f. La Mélodie du bonheur) et South Pacific. En 1995, il joue dans Twelve Dreams de James Lapine au Newhouse Theatre du Lincoln Center, à New York. Il reçoit l'Ordre du Canada en 1996.