Rule Wynn and Rule

Le cabinet Rule Wynn and Rule Architects est fondé à Edmonton, Alberta, en 1938, par John Ulric Rule (1904-1978) et Gordon K. Wynn (1910-1994) qui n'ont pu trouver de travail dans les cabinets d'architectes existants pendant la Crise de 1929.
Le cabinet Rule Wynn and Rule Architects est fondé à Edmonton, Alberta, en 1938, par John Ulric Rule (1904-1978) et Gordon K. Wynn (1910-1994) qui n'ont pu trouver de travail dans les cabinets d'architectes existants pendant la Crise de 1929.


Rule Wynn and Rule

Le cabinet Rule Wynn and Rule Architects est fondé à Edmonton, Alberta, en 1938, par John Ulric Rule (1904-1978) et Gordon K. Wynn (1910-1994) qui n'ont pu trouver de travail dans les cabinets d'architectes existants pendant la Crise de 1929. Peter Leitch Rule (1913-1964), le frère de John, se joint aux deux hommes l'année suivante. Les trois associés sont tous diplômés en architecture de l'U. de l'Alberta (programme d'architecture, 1920-1940). Avec ses deux bureaux, l'un à Edmonton (1938 à auj.) et l'autre à Calgary (1945-1986), Rule Wynn and Rule devient un important cabinet d'architecture dans l'Ouest canadien et tient un rôle majeur dans l'établissement de l'architecture moderne en Alberta. Malgré de nombreux changements de noms qui reflètent aussi de nombreux changements de responsables, le cabinet actuel d'Edmonton est l'un des plus anciens cabinets d'architecture en Alberta.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, Peter Rule père, inspecteur en bâtiment pour l'Alberta Government Telephones, est en charge de l'entreprise. Même s'il n'a pas de formation en architecture, il a conçu de nombreuses centrales téléphoniques de la province. En janvier 1941, en reconnaissance de sa contribution à l'architecture albertaine, l'Alberta Association of Architects lui remet un certificat spécial. En 1945, Rule Wynn and Rule ouvre un cabinet à Calgary où Peter Rule devient directeur-associé.

Rule Wynn and Rule produit une œuvre immense et variée. Le cabinet reçoit des commandes de l'Ouest canadien, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Les nombreux projets qu'il réalise à Edmonton et à Calgary modifient le paysage architectural de ces villes. Le cabinet d'Edmonton conçoit des bâtiments tels que la maison funéraire Foster McGarvey (1938), de style Géorgien, le théâtre Varscona (1940), un bel exemple d'architecture moderne, et l'Alberta Government Telephone Building (1953), la première tour de verre à Edmonton. Ce dernier est conçu un an seulement après la construction de la Skidmore Owings and Merrill's Lever House à New York, la première tour de verre en Amérique du Nord. Le cabinet contribue considérablement à l'architecture de Calgary avec ses concepts modernes tels que le Petroleum Building (1951), les Spruce Cliff Apartments (1953), la Trend House (1954), le Elveden Centre (1959-1964), trois tours reliées par un podium, qui constituent le bâtiment le plus haut de Calgary à l'époque) et le MacMahon Stadium (1960).

Rule Wynn and Rule remporte de nombreux prix, notamment le prix de l'Alberta Association of Architects pour l'Alberta Agriculture Building (1983), l'Edmonton Centre (1978), le Maclean Block (rénovation en 1979) et la Weinlos Elementary School (1985); le City of Edmonton Architectural Award pour le Commonwealth Aquatic Centre (1978). Rule Wynn and Rule de Calgary est remplacé par Rule Wynn Hames & Partners, W.G. Hames Associates et Hames & Timleck Architects & Engineers. Rule Wynn and Rule d'Edmonton est remplacé par les cabinets suivants : Rule Wynn Forbes Lord & Partners; Wynn Forbes Lord Feldberg Schmidt; Wynn Hames Forbes Lord Feldberg Schmidt; Forbes Lord Feldberg Schmidt Croll; Schmidt Feldberg Croll Henderson; Henderson Inglis; Henderson Inglis Partridge; HIP Architects.