Ryan Larkin

Ryan Larkin, animateur graphiste (Montréal, 31 juil. 1943; St-Hyacinthe, QC, 14 févr. 2007). Ryan Larkin, animateur doué au style fluide unique, a été décrit comme le « Frank Zappa des films d'animation ».

Ryan Larkin

Ryan Larkin, animateur graphiste (Montréal, 31 juil. 1943; St-Hyacinthe, QC, 14 févr. 2007). Ryan Larkin, animateur doué au style fluide unique, a été décrit comme le « Frank Zappa des films d'animation ». Formé à l'École du Musée des beaux-arts de Montréal, il doit devenir peintre, mais se convertit au cinéma à l'occasion d'un atelier d'animation donné par Norman MCLAREN à l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF). McLaren supervise le premier film de Larkin, Syrinx (1965), qui illustre, à l'aide de dessins au fusain et sur une musique de Claude Debussy, Syrinx pour flûte solo, la légende ancienne de Pan en train de fabriquer ses flûtes. Il remporte un prix de la meilleure création artistique et du film expérimental au PALMARÈS DU FILM CANADIEN.

Dans Walking (1968), Ryan Larkin utilise des techniques diverses, entre autres l'illustration au trait et le lavis, pour reproduire les mouvements de gens qui marchent comme dans un rêve. Il est en nomination pour l'Oscar du court métrage d'animation.

Malheureusement, la cocaïne et l'alcool prennent le dessus sur le talent de Larkin, qui quitte l'ONF au début des années 1970. Il est retrouvé plus tard, errant, quêtant dans les rues de Montréal. Sa triste existence est le sujet de Ryan, Alter Egos, un film de Chris LANDRETH sorti en 2004 et primé d'un Oscar. Grâce à l'attention que lui vaut ce film, accompagné d'un documentaire sur sa vie et sur la réalisation du film, Ryan Larkin peut revenir au cinéma. Il travaille sur Spare Change (que l'ONF met en circulation en 2008), au sujet de ses expériences dans les rues de Montréal, quand il succombe à un cancer.

Parmi les films de Ryan Larkin figurent Burning Fox (1966), ABC of First Aid (1966), Cityscape (1966) et Street Musique (1972), considéré comme son chef-d'œuvre du mouvement.