Allen Sapp

Sapp est considéré à l'unanimité comme l'un des principaux peintres autochtones du Canada. Son succès en tant que peintre dans la tradition réaliste (davantage associée à l'art européen) fait de lui un pionnier des arts autochtones nouveaux.

\u00ab Where I Used To Live \u00bb
Allen Sapp, 1969, acrylique sur toile (avec la permission du Glenbow Museum).

Allen Sapp, artiste (né le 2 janvier 1929 au réserve indienne de Red Pheasant, en Saskatchewan; décédé le 29 décembre 2015 à North Battleford, en Saskatchewan). Dès l'enfance, ses activités favorites sont le dessin et le croquis. En 1960, il quitte la réserve des Cris des Plaines et s'installe à North Battleford (Saskatchewan) afin de poursuivre une carrière d'artiste. En 1966, le docteur A B. Gonor prend des dispositions pour qu'il devienne l'élève de Wynona Mulcaster, à Saskatoon. Gonor continue à travailler avec Sapp, l'encourageant à peindre la vie de la réseve telle qu'il la connaît.

Sapp est considéré à l'unanimité comme l'un des principaux peintres autochtones du Canada. Son succès en tant que peintre dans la tradition réaliste (davantage associée à l'art européen) fait de lui un pionnier des arts autochtones nouveaux. Ses tableaux montrent la vie quotidienne ordinaire qu'il a vécue avec ses grands-parents dans la réserve, pendant les années 1930 et 1940. Bien que toutes les images qu'il peint soient tirées de son expérience personnelle, son oeuvre en est venue à être perçue comme un portrait sensible de la vie des Cris des Plaines pendant la première partie du XXe siècle. Sapp continue de peindre jusqu'à ce qu'il soit septuagénaire, et il introduit souvent dans ses oeuvres des images de la culture crie contemporaine où se côtoient, par exemple, des powwow colorés et de stimulantes courses de charrettes, « chuckwagon races ». (Dans ses dernières années, Sapp continue de danser lors des powwow partout en Amérique du Nord).

En 1989, une galerie d'art ouvre sous son nom afin d'accueillir une collection importante de son art, collection offerte à la ville de North Battleford par la famille Gonor. La Allen Sapp Gallery : The Gonor Collection, comme on l'appelle, présente de nouvelles expositions de l'artiste tous les six mois; elle possède des archives complètes sur sa vie, y compris des renseignements concernant les livres, les films, la documentation télévisuelle qui lui sont consacrés et les prix qu'a reçus Allen Sapp, Officier de l'Ordre du Canada, Académie royale du Canada.

En 1994, la Mackenzie Art Gallery à Regina lui consacre, avec la collaboration de la Allen Sapp Gallery, l'exposition Kiskayetum: Allen Sapp, a Retrospective, qui fait une tournée pancanadienne comprenant un arrêt au Musée canadien des civilisations à Hull, au Québec.


En savoir plus

Collection Premières Nations

Collection des peuples autochtones

Lecture supplémentaire

  • Allen Sapp, I Heard the Drums (1996). W.P. Kinsella, Two Spirits Soar: The Art of Allen Sapp, The Inspiration of Allen Gonor (1990); John Anson Warner and Thecla Bradshaw, A Cree Life: The Art of Allen Sapp (1977).