Fischer, Sarah

À Paris, elle chante d'abord à l'Opéra-Comique en 1925, dans le rôle de Mélisande, dans Pelléas et Mélisande de Debussy, et on la sollicite rapidement de partout pour jouer ce rôle. Elle y chante également le rôle titre de la 1600e représentation de Mignon (1927).

Fischer, Sarah
Cette carte postale, de 1926, est sign\u00e9e de la main de Sarah Fischer.

Fischer, Sarah

Sarah Fischer, soprano, professeur (Paris, France, 23 févr. 1896 -- Montréal, 3 mai 1975), devient citoyenne canadienne en 1912. Elle a 12 ans lorsque sa famille déménage à Montréal. Elle étudie avec J.J. Goulet, Céline Marier et Jeanne Maubourg, et fait ses débuts sur la scène dans le rôle de Micaela dans Carmen. Après la guerre, elle étudie à Londres et devient la protégée d'Emma ALBANI. Elle chante à Covent Garden, notamment dans le rôle de Pamina dans La flûte enchantée de Mozart (1923), le premier opéra retransmis à partir de ce célèbre théâtre, puis elle étudie à Rome avec Vincenzo Lombardi.

À Paris, elle chante d'abord à l'Opéra-Comique en 1925, dans le rôle de Mélisande, dans Pelléas et Mélisande de Debussy, et on la sollicite rapidement de partout pour jouer ce rôle. Elle y chante également le rôle titre de la 1600e représentation de Mignon (1927). En 1934, elle chante le rôle titre des extraits de Carmen de Bizet, dans le premier opéra retransmis à la télévision par la BBC. Elle est aussi acclamée en récital et se produit fréquemment au Wigmore Hall de Londres. Elle est reçue membre honoraire du Royal College of Music à Londres en 1928. Fischer retourne à l'occasion à Montréal pour des engagements et, en 1940, elle y établit sa résidence permanente et y ouvre un studio. En 1941, elle fonde les Concerts Sarah Fischer, qu'elle dirige jusqu'à sa mort et qui ont permis à nombre de jeunes artistes canadiens de faire leurs débuts.