Science chrétienne

La science chrétienne est une religion qui s'appuie sur les principes appliqués « du christianisme primitif et de son aspect perdu de guérison » et qui est pratiquée par les membres de la Première Église du Christ, scientiste.
La science chrétienne est une religion qui s'appuie sur les principes appliqués « du christianisme primitif et de son aspect perdu de guérison » et qui est pratiquée par les membres de la Première Église du Christ, scientiste.


Science chrétienne

La science chrétienne est une religion qui s'appuie sur les principes appliqués « du christianisme primitif et de son aspect perdu de guérison » et qui est pratiquée par les membres de la Première Église du Christ, scientiste. Mary Baker Eddy, dont les enseignements sont exposés dans Science et Santé avec la clef des Écritures (1875) fonde l'Église à Boston en 1879. La pratique insiste surtout sur la régénération morale et spirituelle, mais sa croyance la plus caractéristique veut que maladies et blessures puissent être guéries par des moyens purement spirituels. Pour ceux qui étudient la Science chrétienne, être membre de l'Église n'est pas un pré- requis. Toutes les Églises de la Science chrétienne sont des sections autonomes de l'Église mère, dont le siège social est à Boston, et acceptent les principes du Manuel d'Église. Elles n'ont pas de clergé; les services sont célébrés par deux lecteurs élus par les membres. L'Église publie, entre autres publications, le Christian Science Monitor. Au Canada, on célèbre les premiers offices à Toronto en 1888. Le Canada compte 38 églises de Science chrétienne au Canada.