Sechelt

Le tourisme demeure le principal secteur économique de la région; la beauté et le site de Sechelt attirent aussi de nombreux retraités. Parmi les autres industries locales, on compte les pâtes et papiers, les produits forestiers, le marbre et l'AQUACULTURE.

Sechelt, municipalité de district de la C.-B.; population 8454 (recens. 2006), 7775 (recens. 2001); const. en 1986. Sechelt est située dans la région côtière de la Colombie-Britannique appelée « Sunshine Coast », au nord de Vancouver, dans le DÉTROIT DE GEORGIA. La localité doit son nom aux Sechelts habitants de la région. Jusqu'au début des années 1900, les établissements allochtones y sont rares. C'est à cette époque qu'Herbert Whitaker entreprend d'y développer le tourisme et l'exploitation forestière. Il y fait construire un certain nombre de centres de villégiature, notamment des hôtels et des chalets: une campagne publicitaire particulièrement énergique vient présenter à la population ces nouveaux projets. La Pacific Navigation Company commence aussi à organiser des excursions à Sechelt. En 1926, la Union Steamship Company achète les propriétés de Withaker et invente le terme Sunshine Coast ( la côte ensoleillée) pour promouvoir les lieux de villégiature et les excursions au bord de la mer.

Le tourisme demeure le principal secteur économique de la région; la beauté et le site de Sechelt attirent aussi de nombreux retraités. Parmi les autres industries locales, on compte les pâtes et papiers, les produits forestiers, le marbre et l'AQUACULTURE. En 1986, le gouvernement fédéral adopte la Loi sur l'autonomie gouvernementale de la bande indienne sechelte, créant ainsi une juridiction distincte pour les membres de cette bande, vivant à Sechelt et pour 32 autres anciennes réserves secheltes.

Au Sunshine Coast Arts Centre, véritable pôle culturel, on y expose les toiles des artistes locaux, et le musée tems swiya, situé dans le Sechelt Indian Band Complex nous présente les oeuvres de la culture autochtone.