Shewfelt, Kyle

En 1996, Kyle Shewfelt participe à sa première compétition internationale de gymnastique en Autriche, soit un championnat international par groupes d'âge (sur invitation).

Shewfelt, Kyle

Kyle Shewfelt, gymnaste (Calgary, Alberta, 6 mai 1982). Kyle Shewfelt occupe une place unique dans l'histoire de la gymnastique canadienne, à titre de premier médaillé d'or canadien aux Jeux Olympiques en gymnastique artistique et, avec Lori FUNG, comme autre Canadien à jamais avoir remporté une médaille d'or en gymnastique. Né dans une famille de joueurs de hockey enthousiastes, Shewfelt s'intéresse très tôt à ce sport, mais il commencera sa carrière de gymnaste en 1988 lorsque sa mère inscrit son remuant petit garçon de six ans à des cours de GYMNASTIQUE, pour lui permettre de dépenser son trop-plein d'énergie. Encouragé par Kelly Manjak, son premier entraîneur, son talent naturel pour ce sport ne tarde pas à se faire jour.

En 1996, Kyle Shewfelt participe à sa première compétition internationale de gymnastique en Autriche, soit un championnat international par groupes d'âge (sur invitation). En 1999, il se distingue à la Coupe du monde et se qualifie pour une deuxième position dans le programme masculin des JEUX OLYMPIQUES de 2000, à Sydney, où il se classera 12<sup>e</sup> à la gymnastique au sol, discipline dans laquelle il sera consacré vainqueur quatre ans plus tard à Athènes. Le talent de Shewfelt ne cesse de croître après Sydney, tout autant que ses succès; il remporte deux médailles d'or et une d'argent aux Jeux du Commonwealth de 2002, deux médailles de bronze aux Championnats du monde de 2003 et décroche une qualification pour participer aux Jeux Olympiques de 2004.

Bien qu'on pressente qu'il puisse obtenir un très bon classement à Athènes, rares sont ceux qui prédisent sa victoire. Car, à la suite d'une blessure à la cheville subie en mars 2004, il se voit contraint de se retirer des Championnats du Canada de cette même année, nuisant ainsi à ses chances de donner une bonne prestation à Athènes. Mais après des mois de pénibles séances de physiothérapie, Kyle Shewfelt s'envole pour Athènes au mois d'août, confiant qu'il sera au mieux de sa forme le jour de la compétition. Renommé pour son souci du détail, il exécute une routine au sol parfaite, depuis sa course d'élan d'introduction jusqu'à son dernier passage qui comprend un difficile enchaînement de deux saltos arrière et deux vrilles. C'est la première fois qu'il exécute sa routine à la perfection, prestation qui lui vaut la note de 9,787 et la première place à égalité avec le Roumain Marian Dragulescu. Les juges lui ayant décerné l'or à l'issue d'un exercice mathématique basé sur un règlement de bris d'égalité, c'est un Shewfelt débordant de joie qui confiera plus tard aux journalistes : « C'est un moment dont je rêve depuis que je suis tout petit. J'ai l'impression que tout cela est un peu irréel! »

En 2005, Kyle Shewfelt est intronisé à l'Alberta's Sports Hall of Fame and Museum, faisant de lui, à 22 ans, le plus jeune athlète à être intronisé et le seul gymnaste à bénéficier de cet honneur. Kyle Shewfelt prend part aux Jeux olympiques de Beijing en 2008, mais ne réussit pas à se qualifier pour les finales. L'année suivante, il annonce qu'il prend sa retraite de la compétition. En 2010, il est fait membre de l'ORDRE DU CANADA.


En savoir plus