Crevette

Les espèces ayant la plus grande valeur commerciale au Canada sont la Crevette tachetée (Pandalus platyceros), de la côte du Pacifique, et la Crevette nordique (Pandalus borealis), de la côte de l'Atlantique.

Crevette
La crevette diff\u00e8re des autres décapodes (crabe, écrevisse et homard) puisqu'elle peut nager (\u009cuvre de Kendall Morris).

Crevette

Les crevettes, CRUSTACÉS de l'ordre des Décapodes (10 pattes), diffèrent des animaux de leur ordre (CRABES, ÉCREVISSES, HOMARDS) par leurs adaptations à la nage, comme un grand abdomen comprimé latéralement et des pléopodes (paires de pattes natatoires) bien développés. Toutes les espèces indigènes du Canada sont marines, et le Bouquet de Malaisie Macrobrachium), de grande taille, a fait l'objet d'un élevage expérimental en eau douce. On compte plus de 100 espèces de crevettes dans les eaux canadiennes, dont 85 sont observées sur la côte du Pacifique. Elles varient considérablement en taille : certaines ont moins de 20 mm de longueur, tandis que d'autres dépassent 200 mm. Les femelles sont presque toujours plus grandes que les mâles. Certaines espèces sont hermaphrodite protérandrique, c'est-à-dire qu'elles croissent et atteignent leur maturité sexuelle sous forme de mâles, puis passent le reste de leur vie reproductive sous forme de femelles.

Les espèces ayant la plus grande valeur commerciale au Canada sont la Crevette tachetée (Pandalus platyceros), de la côte du Pacifique, et la Crevette nordique (Pandalus borealis), de la côte de l'Atlantique. Quoique les appellations « Crevette » et « Bouquet » soient utilisées indifféremment en Amérique du nord, la distinction est importante dans le domaine culinaire.


En savoir plus

Liens externes