Simon Whitfield

Simon Whitfield, triathlonien (né le 16 mai 1975 à Kingston, ON). Simon Whitfield a participé quatre fois aux Jeux olympiques et est le premier Canadien à remporter la médaille d’or au triathlon. Il remporte sa première place aux Jeux olympiques d’été de Sydney en 2000; il s’agit aussi de la première année du triathlon en tant que discipline olympique. Il n’obtient pas de médaille aux Jeux d’Athènes en 2004, mais décroche la médaille d’argent aux Jeux de 2008 à Pékin. Simon Whitfield est porteur du drapeau canadien aux Jeux olympiques de 2012 à Londres, mais, victime d’un accident pendant la course à vélo, il est forcé de se retirer de la compétition. Il cumule également 12 coupes du monde en plus de ses médailles olympiques d’or et d’argent. Il prend sa retraite en 2013 et est intronisé au Panthéon des sports canadiens en 2017.

Whitfield, Simon
Simon Whitfield aux Jeux Olympiques de Sydney de 2000 (photo de Robert F. Bukaty; avec la permission des archives de la Presse canadienne).

Jeunesse et carrière

Simon Whitfield naît en 1975; il est le fils de Linda et Geof Whitfield, un Australien immigré au Canada et résident de Kingston, Ontario. Il a également une sœur prénommée Kate. Simon Whitfield participe à son premier triathlon à l’âge de 12 ans à Sharbot Lake, en Ontario, un événement commandité par le programme Kids of Steel. Il affirme alors à un journaliste du Whig Standard, une publication locale,qu’il espère un jour gagner une médaille d’or olympique au triathlon. À l’époque, comme il ne prend pas son entraînement très au sérieux, son rêve paraît irréalisable.

Lorsque Simon Whitfield atteint l’âge de 17 ans, ses parents décident de l’envoyer à la Knox Grammar School, une école privée près de Sydney, en Australie, « pour me permettre de canaliser ma concentration et découvrir ce que je veux faire plus tard. » Geoff Whitfield a en effet été inscrit au même pensionnat, comme son père avant lui; sa mère, la grand-mère de Simon, vit d’ailleurs toujours en Australie. Simon Whitfield, surnommé « Simon Yank », devient très populaire à la Knox Grammar School. Il possède un talent considérable pour la course et représente son école à de multiples reprises, gagnant une trentaine de courses consécutives.

À 18 ans, Simon Whitfield rencontre Greg Bennett, qui est à l’époque le triathlonien le plus connu d’Australie, et ils décident de s’entraîner ensemble. Simon Whitfield rappelle à Greg Bennet de se détendre tandis que ce dernier, un perfectionniste infatigable, apprend à Simon Whitfield le travail et la motivation. Lorsqu’il termine l’école, il revient à Victoria, en Colombie-Britannique, où il s’entraîne pendant l’été avant de se rendre à Bondi Beach, en Australie, où l’océan, les collines et les plages de sable offrent des conditions idéales pour s’entraîner toute l’année. Le mode de vie nomade et rigoureux des triathloniens le séduit. Il dort parfois dans des aéroports ou des gares de train et cumule les petits boulots d’une journée, gagnant suffisamment d’argent pour survivre tout en consacrant tout son temps libre à sa vraie passion.

Simon Whitfield ne cesse de s’améliorer. Il intègre l’équipe canadienne en 1996 et remporte le titre de champion national en 1998 et en 1999. Il gagne aussi la médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 1999 à Winnipeg.

Compétition olympique

À l’approche des Jeux olympiques d’été de 2000, Simon Whitfield se voit offrir d’y représenter l’Australie en raison de sa double citoyenneté et de sa réputation croissante en tant que triathlonien de haut niveau. Il choisit malgré tout de représenter le Canada. Le jour de la course, la majorité des athlètes préfèrent voyager avec leur vélo et leur équipement afin de les avoir sous les yeux en tout temps. Simon Whitfield, toutefois, de nature détendue et confiante, fait transporter en avance son équipement par camion vers le lieu de la course. Lorsque l’autobus des triathloniens arrive au site de cueillette du Village des athlètes pour les amener au point de départ, Simon Whitfield regarde calmement les autres compétiteurs se précipiter pour obtenir une place dans le petit véhicule, attendant patiemment le suivant.

Malgré le grand talent de triathlonien de Simon Whitfield, il n’est pas favori pour arriver parmi les trois premiers à Sydney. En fait, ce sont les Australiens qui espèrent remporter les médailles dans cette discipline figurant pour la toute première fois aux Jeux olympiques. Simon Whitfield n’a pas remporté de course importante depuis plus d’un an. Son entraîneur, Barrie Shepley, espère qu’il sera inscrit au top 8; il est plus optimiste que les médias, qui lui prédisent un classement parmi les 20 premiers.

Le triathlon débute par le segment de natation. Juste avant le coup d’envoi de l’épreuve, Simon Whitfield tape trois fois des mains, son geste signature. Il termine la course de natation en 17 minutes et 56 secondes, ce qui fait de lui le 28e sur 52 compétiteurs. Il frôle le désastre pendant le segment à vélo en ralentissant pour éviter la collision avec un groupe de cyclistes empêtrés. Il enregistre malgré tout un assez bon temps avec 58 minutes et 54 secondes, ce qui le mène au 25e rang. Enfin, la course à pied de 10 km est une incroyable démonstration de cran et de persévérance. Stephen Vuckovic, un Allemand, est en tête. Simon Whitfield canalise à fond son énergie et parvient à terminer ce dernier segment en 30 minutes et 52 secondes. Il dépasse les uns après les autres tous les coureurs qui le précèdent. Il termine la course avec un sprint, raflant la victoire à Stephen Vuckovic par 13 secondes, devenant ainsi le premier médaillé d’or de la toute nouvelle discipline olympique qu’est le triathlon. Lors de la remise des médailles, devant plusieurs des membres de sa famille, c’est les larmes aux yeux que Simon Whitfield assiste à la montée du drapeau canadien. On lui demandera de porter le drapeau national lors de la cérémonie de clôture.

Simon Whitfield
Simon Whitfield, de Kingston (Ontario), médaillé d'or du triathlon, lors de la conférence de presse du 1er octobre 2000 annon\u00e7ant sa sélection comme porte-drapeau du Canada \u00e0 la cérémonie de cl\u00f4ture des Jeux olympiques de Sydney de 2000.

Simon Whitfield est favori pour défendre sa médaille d’or à Athènes en 2004, mais doit composer avec plusieurs événements survenus dans sa vie personnelle juste avant les Jeux. Un mois avant le début des Olympiques, Sean Marlowe, son partenaire d’entraînement, frôle la mort lors d’un accident de voiture qui lui laisse des blessures graves. Moins d’une semaine avant la cérémonie d’ouverture à Athènes, Simon Whitfield est victime d’une intoxication alimentaire. Il est malgré tout capable de participer et obtient la 11e place.

Simon Whitfield
Simon Whitfield de Victoria, C-B \u00e0 vélo lors de l'épreuve de triathlon aux Jeux olympiques d'été \u00e0 Ath\u00e8nes le jeudi 26 ao\u00fbt 2004.

Simon Whitfield se rend à nouveau aux Olympiques en 2008, à Pékin; il est parmi le peloton pendant une bonne partie de la course avant de fournir un ultime effort; il se démarque dans les dernières centaines de mètres et remporte ainsi la médaille d’argent. « À Athènes, j’ai renoncé avant de franchir la ligne d’arrivée; j’ai cessé de donner tout ce que je pouvais quand il est devenu évident que je ne gagnerais pas », confie-t-il. « Je l’ai regretté, et je me suis promis qu’à Pékin, je franchirais la ligne en sachant que j’ai donné mon 100 % dans cette course. »

Simon Whitfield est le porteur du drapeau canadien aux cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques de 2012 à Londres. Malheureusement, il fait un accident en vélo juste après le début de ce segment du triathlon, ce qui l’oblige à se retirer de l’événement.

Simon Whitfield prend sa retraite en 2013.

Moments marquants en carrière

24 Jul 1999 Jeux panaméricains 1999, Winnipeg 3
26 Mar 2000 Coupe du monde de triathlon ITU 2000, Rio de Janeiro 2
30 Jul 2000 Coupe du monde de triathlon ITU 2000, Corner Brook 2
16 Sep 2000 Jeux olympiques d’été de Sydney, 2000 1
28 Avr 2001 Coupe du monde de triathlon ITU 2001, St Petersburg 1
16 Jun 2001 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2001, Victoria 1
7 Jul 2001 Coupe du monde de triathlon ITU 2001, Toronto 1
16 Jun 2002 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2002, Victoria 2
14 Jul 2002 Coupe du monde de triathlon ITU 2002, Edmonton 1
21 Jul 2002 Coupe du monde de triathlon ITU 2002, Corner Brook 1
4 Aoû 2002 Jeux du Commonwealth 2002, Manchester 1
29 Jun 2003 Coupe panaméricaine de triathlon 2003, Victoria 1
13 Jul 2003 Coupe du monde de triathlon ITU 2003, Edmonton 1
10 Aoû 2003 Coupe du monde de triathlon ITU 2003, New York 1
25 Avr 2004 Coupe du monde de triathlon ITU 2004, Mazatlan 1
31 Jul 2004 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2004, Caledon 1
2 Jul 2006 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2006, Brampton 1
23 Jul 2006 Coupe du monde de triathlon BG 2006, Corner Brook 2
10 Jun 2007 Coupe du monde de triathlon BG 2007, Vancouver 1
22 Jul 2007 Coupe du monde de triathlon BG 2007, Kitzbühel 1
29 Jul 2007 Coupe du monde de triathlon BG 2007, Salford 3
4 Nov 2007 Coupe du monde de triathlon BG 2007, Cancún 1
13 Avr 2008 Coupe du monde de triathlon BG 2008, Ishigaki 1
18 Aoû 2008 Jeux olympiques d’été 2008, Pékin 2
27 Jun 2009 Coupe élite de triathlon Hy-Vee 2009 1
28 Jun 2009 Championnats du monde de triathlon en relais mixte Hy-Vee 2009 3
11 Jul 2009 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2009, San Francisco 1
23 Aoû 2009 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2009, Kelowna 1
20 Aoû 2010 Coupe panaméricaine premium de triathlon ITU 2010, Kelowna 1
21 Aoû 2011 Coupe panaméricaine de triathlon ITU 2011, Kelowna 1

Distinctions et prix