Skreslet, Laurie Grant



Alpinisme
Le 5 octobre 1982, lorsque l'alpiniste canadien, Laurie Skreslet, et les sherpas, Sungdare et Lhakpa Dorje, atteignirent le sommet du mont Everest, ils portaient la combinaison de ski \u00ab Everest Supreme \u00bb con\u00e7ue par Laurie Skreslet et Sun-Ice Ltd (photo de Laurie Skreslet; avec la permission de Sun-Ice Ltd.).

Skreslet, Laurie Grant

Laurie Grant Skreslet, alpiniste et guide, concepteur d'équipement de plein air (Calgary, 25 oct. 1949). Son attrait pour l'ALPINISME de calibre international remonte à des excursions de randonnée pédestre et de camping qu'il réalise dans les Rocheuses et lors d'un périple de 2 ans dans 35 pays, après avoir quitté le foyer familial à l'âge de 16 ans. Il commence à s'adonner véritablement à l'alpinisme en 1970 et, en l'espace de deux ans, il devient membre d'une expédition qui réussit l'ascension du mont Huascarán (6768 m), le point culminant du Pérou. Il participe ensuite presque chaque année à des expéditions en Amérique du Sud, aux États-Unis et dans les îles Britanniques. Il réalise une première ascension au Népal en 1981 et y retourne avec l'équipe canadienne de l'EXPÉDITION SUR LE MONT EVEREST en 1982. Il est ainsi le premier Canadien à atteindre le plus haut sommet du monde, le 5 octobre 1982. Depuis, il a pris part à une tentative d'escalade du mont Kanchenjunga (8598 m), le troisième plus haut sommet du monde ainsi qu'à l'expédition légère canadienne au mont Everest en 1986, lors de laquelle Sharon WOOD remporte son pari de devenir la première femme des Amériques à vaincre le géant de 8848 m.