Société des missions étrangères de la province de Québec

Lors d'une conférence tenue à Québec en 1921, pour répondre à l'appel lancé par le pape Benoit XV en faveur de la propagation de la foi (lettre apostolique Maximum illud, 30 nov.

Société des missions étrangères de la province de Québec

Lors d'une conférence tenue à Québec en 1921, pour répondre à l'appel lancé par le pape Benoit XV en faveur de la propagation de la foi (lettre apostolique Maximum illud, 30 nov. 1919), les évêques du Québec décident de participer collectivement au mouvement missionnaire catholique en fondant une société de prêtres diocésains canadiens-français voués aux missions étrangères. Le chanoine Avila Roch, curé de la cathédrale de Joliette, au Québec, est nommé responsable de la nouvelle société et en est le supérieur général jusqu'à sa mort (1940). Les premiers missionnaires partent pour la Mandchourie (Chine) en 1925. La société oeuvre également en Argentine, au Chili, en Colombie, à Cuba, au Honduras, au Japon, au Pérou et aux Philippines. En 1998, elle compte 207 membres.


Lecture supplémentaire

  • H.A. Bizier, Le noir et le rouge (1995).