Spitzberg

Spitzberg est la principale île de l'archipel norvégien de Svalbard, qui est balayé par le vent et situé à seulement 965 km du Pôle Nord. Cette île a une importance stratégique pendant la Deuxième Guerre mondiale, quand l'Allemagne attaque l'U.R.S.S. en juin 1941.

Spitzberg

Spitzberg est la principale île de l'archipel norvégien de Svalbard, qui est balayé par le vent et situé à seulement 965 km du Pôle Nord. Cette île a une importance stratégique pendant la Deuxième Guerre mondiale, quand l'Allemagne attaque l'U.R.S.S. en juin 1941. En effet, les rapports météorologiques que l'île de Spitzberg transmet deviennent, par inadvertance, utiles aux Allemands stationnés dans le Nord de l'U.R.S.S. et une occupation allemande de cette île aurait coupé la voie d'approvisionnement vitale du port russe de Mourmansk, qui passait par l'Arctique. C'est pourquoi le Canada envoie, lors d'un raid ultra-secret, un commando de quelque 600 militaires depuis la Grande-Bretagne pour évacuer les 2 800 habitants et détruire les quatre villages de l'île. Entre le 25 août et le 3 septembre 1941, ce commando met hors de service les mines de charbon et la machinerie, rase la centrale électrique, met le feu à 450 000 tonnes de charbon et démolit les quais, les basculeurs de wagons et les voies ferrées. Il émet également de faux rapports météorologiques, paralysant ainsi les avions de reconnaissance allemands. Toutefois, des stations météorologiques allemandes et anglo-norvégiennes s'installeront par la suite dans l'île.