Stewart

Stewart, municipalité de district de la Colombie-Britannique; population 496 (recens. 2006), 661 (recens. 2001); consruite en 1930. Stewart est située à côté de l'enclave de l'Alaska, au nord de l'embouchure du canal Portland, sur la côte de la Colombie-Britannique.

Stewart, municipalité de district de la Colombie-Britannique; population 496 (recens. 2006), 661 (recens. 2001); consruite en 1930. Stewart est située à côté de l'enclave de l'Alaska, au nord de l'embouchure du canal Portland, sur la côte de la Colombie-Britannique. Stewart se trouve au pied de la CHAÎNE CÔTIÈRE et est la porte d'entrée d'une région riche en ressources minières. Son nom lui vient des frères Stewart, John W. et Robert M., deux prospecteurs qui s'y installent en 1902. Elle connaît une énorme croissance et sa population atteint rapidement 10 000 habitants, pour retomber cependant à un plancher record de 17 habitants pendant la Première Guerre mondiale. Après 1919, l'exploitation de nouvelles mines riches en or et en argent débute, et depuis ce temps, la conjoncture économique de la ville fluctue au gré du cours des métaux précieux. La dernière mine a fermé en 1984. Aujourd'hui l'économie est supporté par l'exploitation du bois et le tourisme. La région regorge de mines désaffectées et son histoire n'a rien de banal. Pour élargir sa base économique, la municipalité doit maintenant promouvoir son port sans-glace.