Stornoway

Stornoway est la résidence officielle du chef de l’opposition à la Chambre des communes du Canada. Elle est située au 541, avenue Acacia, dans le quartier Rockcliffe Park, à Ottawa. Acquise en 1950 par une fiducie privée, Stornoway appartient au gouvernement du Canada depuis 1970 et est administrée par la Commission de la capitale nationale depuis 1986.



Stornoway, extérieur
Vue extérieure de Stornoway, la résidence officielle du Chef de l'opposition du Canada depuis 1970.

Histoire

Stornoway est une simple maison à deux étages, recouverte de stuc et située dans une vaste propriété. Elle compte parmi les premiers édifices permanents de Rockcliffe Park. Elle a été conçue par l’architecte local Allan Keefer, qui a réalisé beaucoup de maisons luxueuses dans le secteur, et construite en 1913-1914 pour Ascanio Joseph Major, un marchand prospère d’Ottawa. En 1923, elle a été achetée par la famille Perley-Robertson. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Stornoway a été la résidence d’exil de la princesse Juliana des Pays-Bas et sa famille.

Did you know? Stornoway a été la résidence de tous les chefs de l’Opposition depuis George Drew (qui a détenu le poste de 1948 à 1954, et s’est installé à Stornoway avec son épouse en 1950) jusqu’en 1993, quand le chef du Bloc Québécois Lucien Bouchard a refusé d’y vivre.