Ken Taylor

Kenneth Douglas Taylor, diplomate et homme d'affaires (né le 5 octobre 1934 à Calgary, en Alberta; décédé le 15 octobre 2015 à New York, dans l'État de New York). Il entre au Service des délégués commerciaux en 1959, est nommé ambassadeur en Iran en 1977 et devient instantanément célèbre en montant le « coup canadien ».

Kenneth Douglas Taylor, diplomate et homme d'affaires (né le 5 octobre 1934 à Calgary, en Alberta; décédé le 15 octobre 2015 à New York, dans l'État de New York). Il entre au Service des délégués commerciaux en 1959, est nommé ambassadeur en Iran en 1977 et devient instantanément célèbre en montant le « coup canadien ». À Téhéran, les révolutionnaires iraniens occupent l'ambassade américaine et détiennent 66 otages. Pendant plus de deux mois, lui et l'agent d'immigration John Sheardown et leurs épouses cachent six Américains qui, le 28 janvier 1980, réussissent à s'évader du pays grâce aux passeports canadiens que leur a procurés Taylor qui les suit de près. Arrivant au moment où l'amour-propre américain est à son plus bas, la nouvelle fait sensation et, du jour au lendemain, l'élégant, sociable et peu orthodoxe Taylor fait les manchettes. Outre la Médaille d'or du congrès américain, il reçoit des milliers de cadeaux dans une orgie de gratitude qui perdure pendant 10 mois.

Consul général du Canada à New York de 1981 à 1984, il quitte la fonction publique et demeure aux États-Unis comme cadre dirigeant de Nabisco Brands. De 1987 à 1989, il est premier vice-président, affaires gouvernementales, de RJR Nabisco inc. Il est fait Officier de l'Ordre du Canada en 1980.


Lecture supplémentaire

  • Robin Wright, Our Man in Tehran (2010).