Toi (Loving)

Toi (Loving). Opéra de R. Murray Schafer (texte et musique). L'œuvre est complétée en 1965, mais une de ses quatre principales arias, « Geography of Eros », terminée en 1963, est d'abord présentée à Toronto par Mary Morrison.
Toi (Loving). Opéra de R. Murray Schafer (texte et musique). L'œuvre est complétée en 1965, mais une de ses quatre principales arias, « Geography of Eros », terminée en 1963, est d'abord présentée à Toronto par Mary Morrison.

Toi (Loving)

Toi (Loving). Opéra de R. Murray Schafer (texte et musique). L'œuvre est complétée en 1965, mais une de ses quatre principales arias, « Geography of Eros », terminée en 1963, est d'abord présentée à Toronto par Mary Morrison.

Commandée par le réseau français de la SRC, l'œuvre est créée (en partie) sous le titre Toi à l'émission de télévision « L'Heure du concert » le 3 février 1966. Pierre Mercure en est le réalisateur et Serge Garant, le directeur musical. L'opéra est mis à l'horaire du réseau anglais, sous le titre de Loving, le 25 mai 1966.

Loving est interprété au complet pour la première fois, avec mise en scène partielle, à Toronto le 11 mars 1978, par une distribution incluant Mary Lou Fallis, Jean McPhail, Susan Gudgeon et Kathy Terrell, avec un orchestre de chambre sous la direction de Robert Aitken. En 1978 également, il est enregistré par les mêmes interprètes (2-Mel. SMLP-4035-4036).

Selon les propres termes de Schafer, il s'agit d'une « œuvre synesthétique » dans laquelle « plusieurs arts sont employés en rapports extrêmement étroits, souvent en interrelation ». Il n'y a pas d'intrigue comme tel, l'œuvre consistant plutôt en une série de réflexions sur l'amour entre l'homme et la femme. L'âme féminine est personnifiée par quatre chanteuses - Modesty (soprano), Ishtar, Vanity et Eros (toutes des mezzos) - et une actrice, Elle. L'âme masculine est représentée par un acteur, Lui, et une voix sur bande, le Poète. Les représentations peuvent aussi faire appel à des danseurs et autres participants.

Le livret emploie à la fois l'anglais et le français, les parties françaises ayant été traduites par Gabriel Charpentier. Elle parle exclusivement en anglais. Lui et le Poète parlent français et bien que les quatre rôles chantés aient recours aux deux langues, les textes pour Modesty, Eros et Vanity sont principalement en anglais, tandis que celui d'Ishtar est surtout en français.

La partition est écrite pour petit ensemble mais requiert néanmoins six percussionnistes. Elle dure environ 70 minutes. Elle est publiée chez Berandol en 1979 sous le seul titre de Loving.

Bibliographie

R. Murray SCHAFER, « Notes for the stage work 'Loving' (1965) », CaCM, VIII (print..-été 1974); légèrement révisé sous le titre « My first work for the stage : 'Loving' », Patria and the Theatre of Confluence (Indian River, Ont. 1991) et Descant, XXII (été 1991).

William LITTLER, « Canadian gets his premiere... only twelve years late », Toronto Star (4 mars 1978).

R. Murray SCHAFER, « R. Murray Schafer : A Collection », Open Letter (aut. 1979, livret).

Lecture supplémentaire

  • Schafer, R. Murray. 'Notes for the stage work "Loving" (1965),' CMB, 8, Spring/Summer 1974; slightly rev as 'My first work for the stage: "Loving",' Patria and the Theatre of Confluence (Indian River, Ont 1991) and Descant, vol 22, Summer 1991

    Littler, William. 'Canadian gets his premiere... only twelve years late,' Toronto Star, 4 Mar 1978

    Schafer, R. Murray. 'R. Murray Schafer: A Collection,' Open Letter, fall 1979 (libretto)