Collège universitaire

Le collège universitaire, une institution publique d'enseignement postsecondaire, fut une institution hybride au Canada. Comme son nom l'indique, il combinait plusieurs des valeurs traditionnelles et culturelles qu'on trouve à la fois à l'UNIVERSITÉ et au COLLÈGE COMMUNAUTAIRE.

Collège universitaire

Le collège universitaire, une institution publique d'enseignement postsecondaire, fut une institution hybride au Canada. Comme son nom l'indique, il combinait plusieurs des valeurs traditionnelles et culturelles qu'on trouve à la fois à l'UNIVERSITÉ et au COLLÈGE COMMUNAUTAIRE. Les collèges universitaires devaient ainsi relever un défi, soit celui de se définir une identité qui les distinguait à la fois des universités et des collèges.

Historique

Le premier collège universitaire est créé en 1974 sur l'île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, à la suite de la fusion de l'Eastern Nova Scotia Institute of Technology et du Xavier Junior College. Ce dernier était auparavant affilié à l'U. Saint Francis Xavier. La nouvelle institution, appelée University College of Cape Breton, devient ainsi une institution publique de formation universitaire, tout en conservant plusieurs des programmes de formation technique de l'ancien institut de technologie.

En 1988, le gouvernement de la Colombie-Britannique permet à cinq collèges communautaires d'offrir des programmes de baccalauréat afin de rendre la formation universitaire plus accessible. Ces cinq institutions, Fraser Valley, Okanagan, Cariboo, Malaspina et Kwantlen, deviennent ainsi des collèges universitaires. Ils offrent d'abord leurs programmes sous l'égide de l'une ou de plusieurs des trois universités de la province, mais obtiennent leur autonomie en 1995.

Une situation semblable se produit en Alberta en 1995, quand le gouvernement annonce que quelques collèges communautaires et institutions de technologie peuvent désormais offrir un certain nombre de programmes appliqués. Bien que ces institutions fonctionnent comme des collèges universitaires, elles n'en prennent pas officiellement le nom.

Au cours des dernières années, l'appellation « collège universitaire » a disparu en Colombie-Britannique. Tous les anciens collèges universitaires ont été redésignés comme universités ou fusionnés à des universités existantes. En 2004-05, l'Okanagan University College a été divisé en deux : le Collège Okanagan et l'Université de la Colombie-Britannique Okanagan, un campus de cette université bien établie de la Colombie-Britannique. En 2008, tous les autres collèges universitaires, ainsi qu'un collège communautaire et institut provincial, sont devenus des universités se concentrant principalement, mais pas exclusivement, sur l'enseignement de premier cycle. Alors que la scission de l'Okanagan University College a produit deux institutions dont la programmation est divisée selon des lignes assez traditionnelles, la nouvelle désignation des autres collèges n'a pas eu cet effet et jusqu'à ce jour, ces institutions offrent toujours des programmes de carrière/formation professionnelle et d'enseignement universitaire.

En Alberta, deux des collèges conférant des diplômes d'études appliquées, MacEwan et Mount Royal, ont également été récemment redésignés comme des universités de premier cycle. En outre, au Cap-Breton l'étiquette de « collège » de l'Université du Cap-Breton, créée sous l'autorité de la Loi sur l'Université du Cap-Breton, a été supprimée.

Programmes

Les anciens collèges universitaires de la Colombie-Britannique offrent un vaste éventail de cours et de programmes qui vont de la formation de base des adultes à la récupération scolaire, en passant par les métiers et les programmes techniques, ainsi que la formation universitaire de premier cycle dans des domaines traditionnels ou en sciences appliquées.

L'Université du Cap-Breton offre pour sa part un nombre plus restreint de programmes, mais elle se concentre toujours sur l'enseignement appliqué incluant le commerce et la technologie, et sur certains programmes universitaires.

Financement

En tant qu'institutions publiques d'enseignement postsecondaire, les anciens collèges universitaires en Colombie-Britannique ont surtout été financés par le biais de subventions provinciales, de frais de scolarité et de contrats de services en conformité avec leur mandat. L'Université du Cap-Breton est subventionnée de la même manière que les universités de la Nouvelle-Écosse.

Conclusion

Dans leur quête d'une identité qui les distinguait à la fois des universités et des collèges, les collèges universitaires ont eu plusieurs défis à relever. Ils devaient entre autres définir le rôle des professeurs dans l'enseignement et la recherche, déterminer l'aspect que devaient prendre les programmes de métiers, faire reconnaître la pleine valeur de leurs diplômes et maintenir une cohérence dans la structure de leurs programmes. Ces institutions innovatrices furent créées afin d'offrir de nouveaux programmes de sciences appliquées à une clientèle étudiante changeante, et pour faire face à un environnement économique en pleine évolution. Pour la majorité des anciens collèges universitaires, bon nombre de défis et d'opportunités demeurent les mêmes, alors qu'ils considèrent leur présent et leur avenir en tant que nouvelles universités.


Lecture supplémentaire

  • John D. Dennison, "The University College Idea: A Critical Analysis," Canadian Journal of Higher Education 22, 1 (1992).