Vaudreuil, Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de

Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de Vaudreuil; gouverneur général de la Nouvelle-France de 1703 à 1725 (probablement près de Revel, France, vers 1643 -- Québec, 10 oct. 1725).
Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de Vaudreuil; gouverneur général de la Nouvelle-France de 1703 à 1725 (probablement près de Revel, France, vers 1643 -- Québec, 10 oct. 1725).


Vaudreuil, Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de

Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de Vaudreuil; gouverneur général de la Nouvelle-France de 1703 à 1725 (probablement près de Revel, France, vers 1643 -- Québec, 10 oct. 1725). Vaudreuil sert dans l'armée française avec les mousquetaires à partir de 1672 et se distingue pendant des campagnes dans les Flandres. Il est nommé commandant des troupes au Canada en 1687 et participe aux combats contre les IROQUOIS (voir GUERRES IROQUOISES). Il succède à CALLIÈRE au poste de gouverneur de Montréal en 1698, puis devient gouverneur de Nouvelle-France en 1703 et le restera jusqu'à sa mort. Quand Vaudreuil prend son poste, la colonie est en guerre avec son voisin du sud et ses alliances avec les Amérindiens sont menacées par l'effondrement du commerce de peaux de castor et le retrait des Français des postes de l'Ouest. Vaudreuil mène la guerre en essayant de maintenir la paix conclue avec les Iroquois en 1701 tout en encourageant les Abénaquis à harceler les colonies de l'Est de la Nouvelle-Angleterre. À la suite du TRAITÉ D'UTRECHT, en 1713, grâce à un réseau de représentants amérindiens hautement efficace, il travaille à rétablir l'emprise de la Nouvelle-France sur la TRAITE DES FOURRURES de l'Ouest par l'établissement de postes en territoire iroquois, puis également autour des Grands Lacs et dans la vallée du Mississippi. Il continue à profiter de son alliance avec les Abénaquis pour limiter l'expansion du Massachusetts. Grâce à un travail acharné et à des tactiques parfois sans pitié, ce gouverneur populaire dirige la Nouvelle-France au cours d'une période cruciale. Son succès est en partie attribuable aux pressions que sa femme, d'origine canadienne, exerce à la cour de France.


Lecture supplémentaire

  • Y. Zoltvany, Philippe de Rigaud de Vaudreuil (1974).

//