Walter Boudreau

Walter Boudreau. Compositeur, saxophoniste, chef d'orchestre (Montréal, 15 octobre 1947). Il étudia le piano à Sorel, Québec, pendant quelques années, puis le saxophone à Montréal avec Doug Michaud. C'est en autodidacte qu'il fit initialement l'apprentissage de la composition.

Walter Boudreau

Walter Boudreau. Compositeur, saxophoniste, chef d'orchestre (Montréal, 15 octobre 1947). Il étudia le piano à Sorel, Québec, pendant quelques années, puis le saxophone à Montréal avec Doug Michaud. C'est en autodidacte qu'il fit initialement l'apprentissage de la composition. À 15 ans, il fut membre d'un orchestre de jazz dirigé par Arthur Romano. Établi à Montréal en 1966, il dirigea son propre ensemble de jazz et diverses autres formations au pavillon de la Jeunesse d'Expo 67 où il rencontra Raoul Duguay. Avec ce dernier, ainsi qu'avec des membres du Quatuor de jazz libre du Québec et d'autres musiciens, il fonda l'Infonie en 1968, ensemble multimédias dont le répertoire était un mélange de musique classique, pop, contemporaine et d'avant-garde. Le groupe, qui compta jusqu'à 22 musiciens, joua à travers le Québec, à l'Université de Toronto et au CNA. Il parut dans les films La Nuit de la poésie (1970) et L'Infonie inachevée (1972) et publia, sous la direction de Duguay, Le Manifeste de l'Infonie : le ToutArtBel (Montréal 1970). Des extraits de ce dernier inspirèrent à Boudreau son oeuvre Ysengouronnie. Parallèlement à l'Infonie, Boudreau étudia l'analyse avec Bruce Mather à l'Université McGill (1968-70), puis l'analyse et la composition (1969-73) avec Gilles Tremblay au CMM et Serge Garant à l'Université de Montréal. Boursier du CAC à plusieurs reprises, il effectua des stages d'étude sous la direction de Boulez à Cleveland (été 1971) ainsi qu'avec Kagel, Ligeti, Stockhausen et Xenakis à Darmstadt (été 1972). En 1972, l'Infonie devint un octuor puis, après des études en France avec Xenakis (1973-74), Boudreau le transforma en Quatuor de saxophones de l'Infonie, avant qu'il ne devienne en 1982 le Quatuor de saxophones de Montréal avec Simon Stone (soprano), René Masino (alto), David Clark (ténor) et Boudreau (baryton). L'ensemble, qui affiche un répertoire diversifié mais axé principalement sur l'époque contemporaine, effectua des tournées dans les Maritimes (1977-78) et en Colombie-Britannique (1981) sous les auspices des JMC et de la Festival Concert Society. Il s'est également produit au Congrès mondial de saxophone à Chicago (1979) et à Montréal, Québec et Toronto ainsi qu'à la radio et la télévision de la SRC.

De 1973 à 1976, Boudreau travailla avec le Groupe informatique-musique de l'Université de Montréal. Après avoir mérité en 1973 un premier prix au Concours national des jeunes compositeurs de la SRC, l'oeuvre Variations I fut présentée dans sa seconde version par la SRC en 1974 puis, dans sa forme finale (intitulée Variations), par la SMCQ en 1976 sous la direction de Boudreau. Gilles Potvin (Le Devoir, Montréal, 22 mars 1976) la décrivit comme un « labyrinthe sonore peuplé de fantasmes » et souligna « l'imagination intarissable » du compositeur. La plupart de ses oeuvres résultent de commandes, notamment de l'Ensemble de percussion McGill (1977), de la Vancouver New Music Society (1978), de l'Ensemble d'ondes de Montréal (1980), de l'Ensemble de cuivres d'Aquitaine, France (1982), d'I Musici de Montréal (1985). En 1982, le Conseil canadien de la musique lui remit le Prix Jules-Léger pour la nouvelle musique de chambre pour L'Odyssée du soleil. Membre du Groupe des sisses avec Michel-Georges Brégent, Michel Gonneville, Denis Gougeon, Alain Lalonde et John Rea, il participa à la composition et à la création d'oeuvres collectives dont La Folia (1984) et Musique des jardins sans complexe (1987). Cette dernière oeuvre a servi à la réalisation du court métrage Fanfares (Rhombus Media 1988) qui trace un portrait de ces compositeurs. En septembre 1990, il commençait un mandat de deux ans comme compositeur en résidence du TS. Son oeuvre Golgot(h)a, sur un texte de Raoul Duguay, lui a valu en 1991 le Grand prix Paul-Gilson de la Communauté des radios publiques de langue française.

En tant que chef d'orchestre, Boudreau a dirigé notamment l'OCNA, l'Orchestre métropolitain, l'Ensemble de la SMCQ et l'ensemble des Événements du neuf, ainsi que des enregistrements pour la radio de la SRC. Il a été nommé directeur artistique et chef d'orchestre de la SMCQ en 1988 et en septembre 1990, compositeur en résidence du Toronto Symphony Orchestra, mandat qu'il exerce pendant deux ans. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne qui l'a nommé, en 2009, ambassadeur du CMC en raison de son extraordinaire contribution à façonner la nouvelle scène musicale du Canada.

Compositions (Sélection)

Pain-beurre (R. Duguay) : 1969; 5 vx, p, perc, bande, feed-back, synth ; ms.

Ubiquital I : 1971: ens instr; ms; 2-Kot'ai KOT 501-502 (voir DISCOGRAPHIE).

Ubiquital II et III :1972; ens instr; ms.

Ysengouronnie (R. Duguay) : 1971; réc, ens instr, bande; ms.

Variations : 1973 (rév 1974, 1975); ens instr; ms.

Variations II« Dans les champs il y a des bibittes » (Boudreau) : 1974 (rév 1983); sop, ens instr; ms.

Coffre I (J. Leclerc) : 1975; sop, quat vent (quat sax), perc; ms. II« Le Cercle gnostique II » (Boudreau) : 1975; 12 vx, ondes M, 3 perc, quin cdes, ens instr; ms. III« Le Cercle gnostique I » (R. Duguay) : 1977; sop, fl, guit; ms.

Morceaux : 1976; quin cdes; ms.

Les Sept jours : 1977; 8 perc; Québec-Musique 1981; RCI 478 (Béluse).

L'Odyssée du soleil« Le Cercle gnostique III » : 1978; 8 cuivres; ms; RCI 526 (voir DISCOGRAPHIE).

Amon-Râ« Le Cercle gnostique V » : 1979; 5 ondes M; ms.

Incantations I« Le Cercle gnostique IV » : 1979; quat sax; ms.

Demain les étoiles« Le Cercle gnostique VI » : 1980; 12 sax; ms.

Contact-itinéraires« Le Cercle gnostique VII » : 1981; quin vent; ms.

La Toc« Le Cercle gnostique VIIa » : 1981; 12 perc; ms.

Carrousel-constellations« Le Cercle gnostique VIII » : 1982; fl, vc, 2 p, perc; ms.

Cocktail Music« Musiques entre 5 et 7 » : 1983 (rév 1988); sax alto, perc; ms.

Voyage au centre du soleil« Le Cercle gnostique IX » : 1983; 8 cuivres, perc; ms.

Incantations III« Le Cercle gnostique IXa » : 1984 (rév 1985); 10 bs; ms; RCI 625 (voir DISCOGRAPHIE).

Incantations IV« Le Cercle gnostique IXb » : 1984; cl, vc, p; ms.

Lente ré concentrée ré à la Boudrini« La Folia » : 1984; cornemuse, 2 bs, 2 cuivres, 2 perc, 3 cdes; ms.

Les Planètes« Le Cercle gnostique IXa » : 1984; p; ms.

Chaleurs, ballet : 1985; quat sax, bande; ms.

Incantations V« Le Cercle gnostique IXc » : 1985; fl, cl, p, vn, al, vc; ms.

Incantations Va« Le Cercle gnostique IXt » : 1986; 7 vn, 2 al, 2 vc, cb; ms.

Hommage à sainte Cécile : 1986; ms.

Berliner Momente : 1988; orch; ms; CBC SMCD-5106 (O métropolitain, Boudreau c orch).

Versus : 1988; 4 bs, 4 cuivres, p, 3 perc; ms.

Wallongement :1988; 4 bs, 3 cuivres, 2 synth; ms.

Aussi plusieurs musiques de film, dont La Chambre blanche (1970), Les Maudits sauvages (1970), L'Infonie inachevée (1972), Une nuit en Amérique (1973), Réjeanne Padovani (1973) et Ultimatum (1974).

Discographie

Saxophone

Jazz Walter Boudreau + 3 = 4 : Boudreau sax alto et sop, Leduc p, Valois cb, Provençal perc; 1968; Phonodisc PHS 5007.

Avec l'Infonie

L'Infonie : 1969; Boudreau, Bach (arr Boudreau), Jobin et autres; Poly 542-507.

Mantra : Riley (arr Boudreau); 1970; Poly 2424-018.

L'Infonie vol. 333 : Boudreau, Bach, Guillaume de Machaut et autres; 1972; 2-Kot'ai KOT 501-502.

Avec le Quatuor de saxophones de Montréal

Alain Thibault E.L.V.I.S. : (1990); Empreintes digitales IMED 9003 (CD).

Vivier, Pousseur et autres : 1984; SNE 515.

Direction

Boudreau Incantations III : ens instr; 1985; RCI 625.

- L'Odyssée du soleil : Ens de cuivres Ville-Marie; 1979; RCI 526.

Voir aussi R. Duguay et DISCOGRAPHIES de l'Orchestre métropolitain et de la SMCQ.


Lecture supplémentaire

  • 'Saviez-vous que nous avons aussi des compositeurs de musique "sérieuse"?,' Perspectives, vol 17, 21 Aug 1976

    Gingras, Claude. 'Un orchestra populaire du Québec,' Montreal La Presse, 23 Dec 1978

    Robert, Véronique. 'Walter Boudreau - un anarchiste orthodoxe,' MSc, 329, Jan-Feb 1983

    PRO Canada Ltd. 'Walter Boudreau,' pamphlet, 1984

    Kaptainis, Arthur. 'Boudreau making his mark on new music,' Montreal Gazette, 16 Aug 1986

    Robert, Véronique. 'Walter Music,' L'Actualité, Sep 1986

    Everett-Green, Robert. 'Will composer's utopian agenda play?' Toronto Globe and Mail, 15 Sep 1990

    'Infonie,' EMC 1981

    Gilmore, John. Who's Who of Jazz in Montreal: Ragtime to 1970 (Montreal: Véhicule Press 1989)