Watrous

Watrous, ville de la Sask.; pop. 1857 (recens. 2011), 1743 (recens. 2006); const. en tant que village en 1908, puis en tant que ville en 1909. Watrous est située dans le centre de la Saskatchewan, à 118 km au sud-ouest de Saskatoon.

Watrous

Watrous

Watrous, ville de la Sask.; pop. 1857 (recens. 2011), 1743 (recens. 2006); const. en tant que village en 1908, puis en tant que ville en 1909. Watrous est située dans le centre de la Saskatchewan, à 118 km au sud-ouest de Saskatoon. Watrous doit son nom à Frank Watrous Morse, vice-président et directeur général du GRAND TRUNK PACIFIC RAILWAY (GTPR).

Vers le début du 20ièmee siècle, des colons NORVÉGIENS viennent s'établir dans la région. La collectivité qu'ils créent pour fournir des services à cette région s'appelle d'abord Mandel en l'honneur de leur ville d'origine en Norvège. Mais, lors de la construction de sa voie principale, le GTPR choisit un site un peu plus à l'ouest et mieux adapté pour la construction d'une gare. La collectivité s'y déplace et prend le nom de Watrous, selon l'habitude du chemin de fer de nommer ses localités de limite divisionnaire conformément à l'ordre alphabétique. Watrous se développe rapidement en tant que centre de services local jusqu'à la CRISE DES ANNÉES 30, ce qui oblige une partie de la population à quitter, en quête de travail.

La ville demeure un centre de services régional, mais elle est également devenue un centre touristique grâce à sa proximité de la plage Manitou, située sur le lac Little Manitou, célèbre pour ses eaux salines et ses vertus curatives supposées. À environ 40 km au sud-est de Watrous, à l'extrémité nord du lac Last Mountain, se trouve le plus ancien sanctuaire d'oiseaux d'Amérique du Nord (1887; voir OISEAUX, SANCTUAIRES ET RÉSERVES D').