Watson, John

John Watson, philosophe (Glasgow, Écosse, 25 févr. 1847 -- Kingston, Ont., 27 janv. 1939). Il est le plus important des premiers philosophes canadiens, membre fondateur de la Société royale du Canada et auteur de 8 livres et de plus de 200 articles. Watson arrive à l'U.
John Watson, philosophe (Glasgow, Écosse, 25 févr. 1847 -- Kingston, Ont., 27 janv. 1939). Il est le plus important des premiers philosophes canadiens, membre fondateur de la Société royale du Canada et auteur de 8 livres et de plus de 200 articles. Watson arrive à l'U.


Watson, John

John Watson, philosophe (Glasgow, Écosse, 25 févr. 1847 -- Kingston, Ont., 27 janv. 1939). Il est le plus important des premiers philosophes canadiens, membre fondateur de la Société royale du Canada et auteur de 8 livres et de plus de 200 articles. Watson arrive à l'U. Queen, à Kingston (Ontario), en 1872. Ses écrits sont imprégnés d'hégélianisme et influent à leur tour l'évolution des idées religieuses et politiques au Canada. Watson est le seul philosophe canadien jamais invité à donner les prestigieuses « Gifford Lectures » à Édimbourg, en Écosse. Ces cours sont publiés dans un ouvrage en deux volumes, The Interpretation of Religious Experience (1910-1912), qui fait date dans l'histoire de la philosophie au Canada. En philosophie, Watson s'intéresse surtout à la métaphysique de la religion. Dans Christianity and Idealism (1896), il propose une interprétation rationnelle du christianisme. En mettant l'accent sur la raison, il dégage un terrain commun qui peut rallier les gens et il contribue ainsi à jeter les bases intellectuelles de l'ÉGLISE UNIE DU CANADA (constituée alors qu'il est déjà d'un âge avancé). Ses premiers ouvrages portent sur Kant, le philosophe allemand : Kant and his English Critics (1881), The Philosophy of Kant (1888) et The Philosophy of Kant Explained (1908). Ils deviennent des classiques et sont encore consultés par les kantiens. Pendant ces mêmes années, Watson écrit des textes qui initieront des centaines d'étudiants à la PHILOSOPHIE. Son style limpide et son analyse toute particulière contribuent à la popularité de ses publications. Après la Première Guerre mondiale, Watson publie The State in Peace and War (1919), qui appelle à l'instauration d'un gouvernement mondial fondé sur la tolérance et l'intégration multiculturelle. Le pluralisme culturel du Canada et son émergence pacifique comme pays marquent la pensée de Watson, qui préconise des conditions de vie équitables pour tous et la récompense de l'effort individuel.