Willan, James Healey

De 1921 jusqu'à sa mort, M. Willan est organiste et maître de chorale à l'Église anglicane St Mary Magdalene.

Healey Willan

Willan, James Healey

James Healey Willan, compositeur, organiste, chef de chœur et professeur (Balham [Londres], Angl., 12 oct. 1880 -- Toronto, 16 févr. 1968). Figure dominante de la vie musicale canadienne pendant plus d'un demi-siècle, il influence, par son enseignement et son exemple, plusieurs générations de compositeurs, d'organistes, de maîtres de chorale, de chanteurs et de mélomanes. Après avoir émigré au Canada en 1913, il enseigne au Conservatoire de musique de Toronto (1913-1936) et à l'Université de Toronto (1937-1950).

De 1921 jusqu'à sa mort, M. Willan est organiste et maître de chorale à l'Église anglicane St Mary Magdalene. En 1940, un visiteur américain déclare qu'il n'y a, à Toronto, que deux endroits qui vaillent vraiment la peine d'être visités : le Musée royal de l'Ontario, pour sa collection d'objets chinois, et l'église St Mary Magdalene, pour la musique de ses chœurs dont les voix projettent un son pur et régulier sans vibrato. Les innovations musicales de l'époque ne semblent pas influencer ses œuvres qui reflètent plutôt, de diverses façons, les musiques qui l'ont enthousiasmé durant sa jeunesse et sa formation : la musique liturgique anglo-catholique, la musique chorale des maîtres anglais contemporains et de l'époque Tudor ainsi que le riche romantisme de Brahms et de Wagner.

M. Willan compose des opéras, des symphonies, des concertos ainsi que de la musique pour harmonie, piano, orgue, chorale et voix seule, ce qui représente, en tout, quelque 800 œuvres. Les œuvres fortement acclamées Introduction, Passacaglia and Fugue (1916) pour orgue et An Apostrophe to the Heavenly Hosts (1921) pour chorale sans accompagnement représentent le style le plus opulent de James Healey Willan et contraste nettement avec sa musique liturgique plus austère, qui est plus souvent interprétée. Les enregistrements de ses motets, messes et œuvres à l'orgue, produits par Virgin et Gothic, font partie des disques compacts de musique classique les plus vendus de la fin des années 1990. M. Willan est nommé compagnon de l'Ordre du Canada en 1967. Un prix de 5 000 $ est remis en son honneur au chœur amateur gagnant du concours semestriel organisé par la SRC. De plus, le chœur féminin Healey Willan Singers de Toronto, fondé en 2005, perpétue l'héritage de M. Willan.


Lecture supplémentaire

  • F.R.C. Clarke, Healey Willan: Life and Music (1983).

Liens externes