Winnipeg Male Voice Choir

Winnipeg Male Voice Choir. Ensemble affilié au Men's Music Club. Fondé en 1916, il était à l'origine un quatuor de membres du club et il comptait 46 membres en 1918. En 1920, à la mort de Gorge Price, son chef fondateur, Cyril Musgrove vint d'Angleterre prendre la relève.
Winnipeg Male Voice Choir. Ensemble affilié au Men's Music Club. Fondé en 1916, il était à l'origine un quatuor de membres du club et il comptait 46 membres en 1918. En 1920, à la mort de Gorge Price, son chef fondateur, Cyril Musgrove vint d'Angleterre prendre la relève.


Winnipeg Male Voice Choir

Winnipeg Male Voice Choir. Ensemble affilié au Men's Music Club. Fondé en 1916, il était à l'origine un quatuor de membres du club et il comptait 46 membres en 1918. En 1920, à la mort de Gorge Price, son chef fondateur, Cyril Musgrove vint d'Angleterre prendre la relève. Musgrove eut pour successeur Hugh Ross (1921-27), également de nationalité anglaise. Tous deux occupèrent aussi le poste d'o. m. c. à l'église anglicane Holy Trinity. Ross fit du Winnipeg Male Voice Choir un ensemble de haut niveau; des tournées aux É.-U. eurent lieu en 1922, avec Percy Grainger comme soliste invité. Une autre tournée importante comporta un concert à Carnegie Hall (26 février 1923), lequel suscita des commentaires élogieux du New York Times : « ... une belle sonorité, un pianissimo riche, un forte sonore ainsi qu'une précision et un fini remarquable ». Selon le New York Post, le choeur se classait sans équivoque « au tout premier rang ». Après le départ de Ross pour New York où il devait prendre la direction de la Schola cantorum, le WMVC maintint son association avec l'église Holy Trinity et fit venir d'Angleterre ses trois chefs suivants : Douglas Clarke (1927-29), Peter Temple (1929-31) et Bernard Naylor (1932-35). En plus de présenter de prestigieux solistes au public de Winnipeg, dont Enesco, Gabrilowitsch, Grainger, Boris Hambourg, Harold Samuel, Albert Spalding et Thibaud, le choeur se produisit souvent avec des orchestres invités, notamment l'OS de Minneapolis pour la mise en scène de The Water Lily de Hermann Goetz (22 mai 1926). Herbert Sadler (1935-44) et Filmer Hubble (1944-49) dirigèrent les destinées de l'ensemble pendant la Deuxième Guerre mondiale, mais les effectifs étaient alors réduits et l'avenir incertain. L'ensemble reprit cependant une vigueur nouvelle quand Walter Kaufmann en devint le dir. en 1949; il fut remplacé par Donald Leggat (1953-55), George Kent (1955-57) et Lucien Needham (1957-60). Toutefois, le choeur ne retrouva jamais son statut d'avant-guerre. En 1960, il rompit son affiliation avec le Men's Music Club et poursuivit son programme sous le nom de Metro Male Chorus, dirigé jusqu'en 1966 par Barry Anderson, puis par Clayton Lee et Herbert Holland (1966-67), James Whan (1967-68) et Archie Stone (1968-77). Il adopta le nom de Winnipeg Male Chorus en 1974. En 1980, Gordon McNabb en devint le dir., poste qu'il occupait toujours en 1991.