Woodhouse, Arthur Sutherland Piggott

Arthur Sutherland Piggott Woodhouse, enseignant, érudit et humaniste (Port Hope, Ont., 27 sept. 1895 -- Toronto, 31 oct. 1964). Il fait ses études à l'U. de Toronto et à Harvard, enseigne pendant cinq ans à l'U. du Manitoba, puis se joint à la Faculté d'anglais de l'U. de Toronto en 1928.

Woodhouse, Arthur Sutherland Piggott

Arthur Sutherland Piggott Woodhouse, enseignant, érudit et humaniste (Port Hope, Ont., 27 sept. 1895 -- Toronto, 31 oct. 1964). Il fait ses études à l'U. de Toronto et à Harvard, enseigne pendant cinq ans à l'U. du Manitoba, puis se joint à la Faculté d'anglais de l'U. de Toronto en 1928. Il devient ensuite directeur du département au collège universitaire (1944-1964) et directeur des études supérieures du département d'anglais. Défenseur de la critique historique, il démontre son érudition dans une longue série d'essais sur l'oeuvre de John Milton, qui mène à The Heavenly Muse (1972). Sa contribution à l'histoire des idées comprend des études sur la révolution puritaine (Puritanism and Liberty, 1938), sur la nature et la grâce comme structures intellectuelles de la littérature de la Renaissance et sur l'évolution de la doctrine romantique de l'imagination. Il favorise l'essor des sciences humaines au Canada en prenant leur défense dans ses écrits, en publiant le University of Toronto Quarterly et en adoptant des mesures administratives à cet effet. Trois fois président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, il oeuvre avec succès au soutien de la recherche fondamentale. La clarté, la puissance et la saveur de son érudition sont manifestes dans son enseignement.