Yolande Dulude

Yolande Dulude. Soprano (Montréal, 12 janvier 1931 - 18 août 2003). Lauréat (collège Basile-Moreau) 1948. Elle jouait déjà du piano lorsqu'elle commença ses études de chant (1944). Elle fit ses débuts dans Rigoletto avec les Variétés lyriques (1949) où elle chanta régulièrement jusqu'en 1953.

Soprano (Montréal, 12 janvier 1931 - 18 août 2003). Lauréat (collège Basile-Moreau) 1948. Elle jouait déjà du piano lorsqu'elle commença ses études de chant (1944). Elle fit ses débuts dans Rigoletto avec les Variétés lyriques (1949) où elle chanta régulièrement jusqu'en 1953. Elle poursuivit ses études avec Sarah Fischer et débuta en récital aux Concerts Sarah-Fischer (1950). Boursière du gouvernement du Québec à trois reprises (1953, 1955, 1959), elle étudia à Londres avec Dino Borgioli, Ivor Newton et Joan Cross (1953-54). De retour au Canada, elle fit ses débuts à la télévision de la SRC (1954) où elle tint notamment le rôle de Musette de La Bohème. Elle chanta le rôle titre de La Fille du tambour-major d'Offenbach lors du dernier spectacle des Variétés lyriques (avril 1955). Elle se joignit à la nouvelle classe d'opéra du CMM en 1956 puis chanta avec l'OSM au Chalet du Mont-Royal et au Mountain Playhouse dans les opéras The Old Maid and the Thief et Le Téléphone de Menotti. En 1959, elle étudia à New York avec Marzollo. À son retour, elle chanta pour l'Opera Guild de Montréal le rôle de Frasquita de Carmen (1960). Elle fit une tournée en France, en Belgique et au Luxembourg comme soliste des Disciples de Massenet et, dans le cadre des Festivals de Montréal, interpréta avec eux le Gloria de Vivaldi et le Te Deum de Bruckner. Boursière du CAC (1962), elle retourna à Londres pour étudier cette fois avec Edward Downes de Covent Garden. Elle devint animatrice de l'émission « Les Grands classiques » à la station CJMS-FM (1965) et joua la même année le rôle de Flora de La Traviata à la PDA avec l'OSM. Elle a chanté plusieurs rôles à l'opérette, notamment Simone dans Les Mousquetaires au couvent de Louis Varney à la PDA (1968), Lady Mary de Monsieur Beaucaire de Messager avec le Théâtre lyrique du Québec (1969) ainsi que Gabrielle de La Vie parisienne (1970). Elle joua aussi la duchesse de Crakentorp de La Fille du régiment de Donizetti avec l'Opéra du Québec (1972) et la duchesse de Berry de Chanson gitane de Maurice Yvain (1974). Elle s'est produite souvent à la radio de la SRC. À la télévision, elle a participé aux émissions « Vedettes en direct » et « Les Beaux dimanches » ainsi que plusieurs fois à « Québec sait chanter » au réseau TVA. En 1981, après avoir chanté Flora de La Traviata avec l'Opéra de Montréal, elle quitta la scène pour se consacrer à l'enseignement privé. Soucieuse d'un art achevé, Yolande Dulude s'est distinguée au cours de sa carrière par sa grande sensibilité d'expression, par le charme de sa voix et de sa personnalité.