Le fleuve Fraser est long de 1 370 km et son bassin de drainage est de 233 100 km2. Il prend sa source sur le versant ouest des rocheuses, dans le coin sud-est du parc provincial mont Robson. Il s'écoule lentement vers le nord-ouest en chenaux méandriques qui suivent la vallée du sillon des rocheuses jusqu'à Prince George, en Colombie-Britannique, où il change de cap vers le sud. Les berges de gravier du fleuve atteignent alors de 50 à 100 m, là où il a entaillé les dépôts glaciaires du plateau Intérieur central. Sa vitesse de passage augmente au sud de Prince George, où plusieurs affluents viennent s'y jeter, le plus important étant la rivière Nechako en provenance du nord-ouest.

Le Fraser pénètre dans le canyon du fleuve Fraser au sud de Quesnel. Là où le rejoint la rivière Chilcotin, en provenance de l'ouest, il a érodé le sous-sol rocheux du plateau Intérieur jusqu'à des profondeurs atteignant de 300 à 600 m. Dans cette partie du milieu de la Fraser, elle est rejoint par d'autres grands affluents comme les rivières Quesnel et Thompson de l'est et la West Road de l'ouest. À Hell's Gate, au sud de la Boston Bar, la rivière se rétrécit jusqu'à 35m. À l'extrémité sud du canyon, près de Yale, le fleuve coule entre l'extrémité nord de la chaîne des cascades à l'est, et la chaîne côtière, à l'ouest. D'importants tributaires rejoignent alors le cours moyen du Fraser, dont les rivières Quesnel et Thompson venant de l'est et les rivières West Road et Chilcotin venant de l'ouest.

À Hope, le fleuve n'est plus qu'à 5 m au-dessus du niveau de la mer, mais son élévation varie selon les saisons. Son débit annuel moyen est de 2720 m3/s à cet endroit, avec un minimum moyen de 867 m3/s en mars et un débit de pointe moyen de 6970 m3/s en juin. Le cours inférieur du Fraser dévie vers l'ouest à la hauteur de Hope et sa vallée s'évase en un delta d'une largeur d'environ 50 km à l'endroit où le fleuve se déverse dans le détroit de Georgia. La partie sud-est du delta du Fraser se trouve dans l'État de Washington, aux États-Unis.

Histoire
Le Fraser est nommé par David Thompson en l'honneur de Simon Fraser de la Compagnie du Nord-Ouest, le premier Européen à en suivre le cours jusqu'à son embouchure en 1808. Jusqu'à la découverte de gisements d'or sur les bancs de sable situés au nord de Yale avait lancé la ruée vers l'or du fleuve Fraser en 1858, la partie centrale du fleuve est peu exploitée en raison de ses courants dangereux. La ruée vers l'or de Cariboo qui s'ensuit vers le nord favorise la construction de la première route étroite (route Cariboo), creusée à même les parois du canyon. Plus tard, le Canadien Pacifique suit la tranchée des rivières Thompson et Fraser pour y construire la seule route à bas niveau traversant la barrière de la chaîne des Cascades et de la chaîne Côtière vers le sud-ouest de la Colombie-Britannique.

Les parties centrales du bassin du Fraser sont très boisées, mais le Sud-Ouest offre une végétation de pâturage favorable à l'élevage bovin en liberté le long de la rivière Chilcotin et dans les secteurs plus secs de basse altitude, près d'Ashcroft par exemple. L'économie des grandes agglomérations urbaines de Kamloops, de Prince George et de Quesnel repose sur de nombreuses scieries et usines de pâtes et papiers importantes. L'exploitation de l'or, du cuivre, du molybdène et du mercure a été prospère à différentes époques et à divers endroits du bassin. Les cours supérieurs des nombreux affluents du fleuve servent de frayères au saumon du pacifique, que l'on pêche plus tard à l'embouchure du fleuve.