Aires marines nationales de conservation

Les aires marines nationales de conservation (AMNC) sont des aires marines administrées par Parcs Canada.

Aires marines nationales de conservation

Les aires marines nationales de conservation (AMNC) sont des aires marines administrées par Parcs Canada. Elles sont établies dans le but de protéger et de conserver des zones représentatives des aires marines canadiennes afin de permettre aux Canadiens et à l'ensemble du monde de les apprécier, de les comprendre et d'en jouir. Les AMNC, qui comptent entre autres des zones faisant l'objet d'une haute protection, sont gérées en fonction d'une utilisation durable sur le plan écologique. Elles comprennent le fond marin, le sous-sol et les eaux surjacentes, et peuvent englober des îles et des terres côtières.

Le but du réseau d'AMNC est de protéger des échantillons des principaux écosystèmes marins du Canada. Comme c'est le cas pour les PARCS NATIONAUX et les LIEUX HISTORIQUES nationaux, la gestion des AMNC est guidée par un plan de réseau national. À cette fin, Parcs Canada a sélectionné 29 de ces « régions marines naturelles » dans nos eaux : 5 dans l'océan Pacifique, 9 dans l'océan Arctique, 10 dans l'océan Atlantique et 5 dans les GRANDS LACS.

À la différence des parcs nationaux, dont la gestion est surtout orientée vers la stricte préservation, les AMNC sont gérées de manière à protéger et à conserver des ÉCOSYSTÈMES marins. Les utilisations durables telles que la pêche et la navigation y sont donc autorisées, mais dans le cadre d'un usage écologique. Les rejets en mer, l'exploitation minière sous-marine de même que l'exploration et l'exploitation gazières ou pétrolières sont interdits à l'intérieur des limites d'une AMNC.

Le programme des AMNC débute en 1986 avec l'approbation de la Politique sur les parcs marins nationaux. Une Politique sur les aires marines nationales de conservation révisée est publiée en 1994 et la Loi sur les aires marines nationales de conservation du Canada entre en vigueur en 2002. Le PARC MARIN NATIONAL FATHOM FIVE dans la baie Georgienne, en Ontario, est créé en 1987 et le PARC MARIN DU SAGUENAY-SAINT-LAURENT, au Québec, l'est en 1998. Le Canada et l'Ontario signent une entente en 2007 pour la création de l'AIRE MARINE NATIONALE DE CONSERVATION DU LAC SUPÉRIEUR. Actuellement, quatre autres AMNC prévues en sont à diverses étapes du processus de création : la réserve de parc Gwaii Haanas et la partie méridionale du détroit de Georgie en Colombie-Britannique, les ÎLES DE LA MADELEINE au Québec et le DÉTROIT DE LANCASTER au Nunavut.

Le programme des AMNC est un des trois programmes fédéraux de protection des zones marines. Les autres programmes concernent : les zones de protection marine établies par Pêches et Océans Canada en vertu de la Loi sur les océans en vue de protéger et de conserver les ressources et les habitats marins spécifiques ou menacés; les réserves marines d'espèces sauvages établies par Environnement Canada en vertu de la Loi sur les espèces sauvages au Canada principalement pour protéger les habitats essentiels des OISEAUX DE MER.

Parmi les défis que présente l'établissement d'une AMNC (ou autres zones de protection marine), mentionnons le manque général de sensibilisation aux écosystèmes marins et au besoin de les protéger; la complexité du travail de coordination avec les multiples intervenants (régionaux, provinciaux, nationaux et internationaux) engagés dans l'administration de l'environnement marin; la difficulté d'assurer l'équilibre entre les considérations économiques et les besoins en matière de CONSERVATION.

Voir aussiSANCTUAIRES ET RÉSERVES D'OISEAUX; RÉSERVE FAUNIQUE