Ambrose, Tommy

Tommy (Thomas) Ambrose. Chanteur, compositeur (Toronto, 19 octobre 1939). À cinq ans, il chantait déjà aux rassemblements de « Youth for Christ » au Massey Hall, au Maple Leaf Gardens et ailleurs. Jusqu'à 16 ans, il participe aux émissions évangéliques des stations radiophoniques CKEY et CFRB.

Ambrose, Tommy

Tommy (Thomas) Ambrose. Chanteur, compositeur (Toronto, 19 octobre 1939). À cinq ans, il chantait déjà aux rassemblements de « Youth for Christ » au Massey Hall, au Maple Leaf Gardens et ailleurs. Jusqu'à 16 ans, il participe aux émissions évangéliques des stations radiophoniques CKEY et CFRB. Se tournant vers la musique populaire, il fait ses débuts à la télévison de la SRC (1957) au « Cross-Canada Hit Parade » et anima « While We're Young » (étés 1960, 1961) et « The Tommy Ambrose Show » (1961-63). C'est à cette époque qu'il enregistre le microsillon Young Tommy Ambrose (Chateau CLP-1007) avec la formation de Don (D.T.) Thompson. Après plusieurs années de cabaret, accompagné vers la fin des années 1960 par Norm Amadio, Tommy Ambrose devient l'animateur de la série d'émissions évangéliques « Celebration » à la radio (1971-74) puis à la télévison (1975-76) de la SRC. Le 8 décembre 1971, dans le Globe and Mail de Toronto, Blaik Kirby écrivait : « Sa voix aérée est toujours juste, ses notes soutenues et bien placées sont splendides. En l'écoutant, on se sent merveilleusement serein. » Vers la fin des années 1970, il lui arrive de jouer dans des clubs et des salles de concert, avec un orchestre de neuf musiciens dirigé par Doug Riley; c'est avec eux qu'il grava le microsillon Tommy Ambrose at Last (New Ventures NV-5009). De 1971 à 1988 avec Larry Trudel de Trudel Productions, puis via sa propre compagnie PC Productions créée en 1989, T.Ambrose composa de nombreuses ritournelles publicitaires à succès (avec Riley, le parolier Gary Gray, etc.), des chansons thèmes pour CITY-TV (« People City », sur des paroles de Gray) et Global TV, et plusieurs musiques de films pour la télévision de la SRC. De 1977 à 1989, il est propriétaire de Jingles, un bar du quartier commercial de Toronto qui, de temps à autre, présente des groupes de jazz. Parmi ses autres enregistrements, citons ses 45t. sur étiquettes Warner Brothers et RCA Victor, les microsillons Fuzzy Love (Kanata 4, avec Bruno Gerussi) et Sweet Times (1978, New Ventures NV-5005).


Lecture supplémentaire

  • Flohil, Richard. "Tommy Ambrose bounces back into the big time," CanComp, 67, Feb 1972

    Batten, Jack. "Tommy Ambrose: Toronto chauvenist in song," Toronto Globe and Mail, 17 Feb 1973

    Blackburn, Bob. "Just like a celebration," Toronto Sunday Sun, 18 Feb 1979