Arthur Scammell

Arthur Reginald Scammell, C.M., professeur, auteur-compositeur, chanteur, poète, auteur (né le 12 février 1913 à Change Islands, Terre-Neuve-et Labrador; décédé le 28 août 1995 à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador).

' alt='Squid Jiggin' Ground' />

Arthur Reginald Scammell, C.M., professeur, auteur-compositeur, chanteur, poète, auteur (né le 12 février 1913 à Change Islands, Terre-Neuve-et Labrador; décédé le 28 août 1995 à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador). À l’âge de 15 ans, Arthur Scammell écrit sa chanson la plus célèbre, « Squid-Jiggin’ Ground », qui décrit une étonnante galerie de personnages s’adonnant aux activités traditionnelles d’un petit village de pêcheurs de Terre‑Neuve. Il enseigne à Terre-Neuve et à Montréal, puis à l’Université Memorial à St. John’s. Un recueil de sa prose et de sa poésie intitulé My Newfoundland paraît en version imprimée en 1966 et sous forme de disque en 1974. En 1987, on le nomme Membre de l’Ordre du Canada pour avoir su « garder l’histoire de Terre-Neuve vivante à travers ses chansons, sa poésie et ses histoires ». La chanson « Squid Jiggin’ Ground » est intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2011.

Réalisations professionnelles

La mère d’Arthur Scammell est organiste à l’église du village de Change Islands à la baie Notre Dame. En 1928, à l’âge de 15 ans, il compose la chanson « Squid Jiggin’ Ground » dans le cadre d’un projet scolaire en adaptant ses paroles à l’air irlandais « Larry O’Gaff ». Arthur Scammell enseigne dans plusieurs petits villages de pêcheurs de Terre-Neuve (1932-1939) et dans la banlieue montréalaise de Mont-Royal (1942-1970). En 1942, il obtient un baccalauréat spécialisé en anglais avec distinction de l’Université McGill.

La chanson « Squid Jiggin’ Ground » est publiée pour la première fois par Gerald S. Doyle dans son anthologie intitulée Old-Time Songs and Poetry of Newfoundland (2e édition, 1940). L’enregistrement à succès de la chanson réalisé par Arthur Scammell en 1943 est considéré comme étant le premier enregistrement commercial d’une chanson folklorique terre-neuvienne. Arthur Scammell enregistre cinq disques 78 tours (neuf chansons, dont « Squid Jiggin’ Ground ») en 1943 et en fait lui-même la distribution. Il rédige aussi des articles sur la musique folklorique locale pour le magazine Atlantic Guardian qu’il a cofondé en 1945 en plus d’être l’auteur de nombreux articles publiés dans le Newfoundland Quarterly.

Arthur Scammell continue d’écrire des chansons dépeignant la vie traditionnelle dans les villages de pêcheurs de Terre-Neuve en plus de donner des concerts dans des salles privées et des écoles de la province. Sa chanson « The Newfoundland Come Home Song » devient la chanson thème officielle de l’Année des retrouvailles de la province en 1966, tandis que sa chanson « Six Horsepower Coaker » connaît également un succès populaire. Ses chansons, ses poèmes et ses descriptions de la vie dans les villages de pêcheurs de Terre-Neuve sont publiés dans son livre My Newfoundland: Stories, Poems, Songs en 1966. La même année, il obtient une maîtrise en enseignement de l’Université du Vermont.

Partant à la retraite à St. John’s en 1970, Arthur Scammell enseigne l’anglais à l’Université Memorial et lance le disque 33 tours My Newfoundland (1974, Audat 477-9043), sur lequel il récite ses textes et chante ses propres chansons. Il continue de composer des chansons (p. ex. « A Sealer’s Song » en 1977) et de publier des poèmes et des histoires qui traitent de la vie dans les villages de pêcheurs terre-neuviens.

Distinctions et héritage

Michael Taft, spécialiste en discographie, décrit Arthur Scammell comme un pionnier des enregistrements musicaux destinés spécifiquement au marché terre-neuvien. En 1949, on joue la chanson « Squid Jiggin’ Ground » sur le carillon de la Tour de la Paix de la Colline du Parlement à Ottawa pour souligner l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération canadienne. En 2011, la chanson est intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Le Conseil des arts de Terre-Neuve-et-Labrador crée un prix littéraire en l’honneur d’Arthur Scammell en 1985 et l’école de sa ville natale est rebaptisée A.R. Scammell Academy en 1990.

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Distinctions

Doctorat honorifique en droit, Université Memorial (1977)

Membre, Ordre du Canada (1987)

Chanson intronisée (« Squid-Jiggin’ Ground »), Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (2011)

Écrits

Songs of a Newfoundlander (J.H.A. Labelle, 1940).

Mirrored Moments (Montréal, 1945).

My Newfoundland: Stories, Poems, Songs (Montréal: Harvest House, 1966).

From Boat to Blackboard (St. John’s: Harry Cuff Publications, 1987).

Newfoundland Echoes (St. John’s: Harry Cuff Publications, 1988).

Collected Works of A.R. Scammell (St. John’s: Harry Cuff Publications, 1990).

We Go A-Fishing (St. John’s: Jesperson, 1994).


Liens externes