Association chorale Brassard

Association chorale Brassard. Société chorale fondée à Montréal (1915) par Joseph-Arsène Brassard. Elle fut d'abord formée d'une section masculine qui présenta son premier concert à la salle Saint-Sulpice le 20 novembre 1916.

Association chorale Brassard

Association chorale Brassard. Société chorale fondée à Montréal (1915) par Joseph-Arsène Brassard. Elle fut d'abord formée d'une section masculine qui présenta son premier concert à la salle Saint-Sulpice le 20 novembre 1916. En 1918, des oeuvres de Frédéric Pelletier et d'Amédée Tremblay ainsi qu'un extrait de Sainte Élisabeth de Liszt furent exécutés. Une section féminine s'ajouta en 1919, portant le nombre de voix à 190. Le premier grand concert à voix mixtes eut lieu au Monument national le 24 février 1921, alors qu'on y donna Les Béatitudes de Franck. Le choeur participa aux célébrations du centenaire de ce compositeur en 1922 au théâtre His Majesty's, et chanta à deux reprises à l'Aeolian Hall de New York en 1923, se méritant la même année les trophées C.W. Lindsay et Birks au Montreal Musical Festival. Prêtant fréquemment son concours pour des oeuvres de charité, il prit part au concert donné au théâtre Saint-Denis le 28 mai 1925 au profit d'Emma Albani. Le choeur, qui était accompagné occasionellement par un orchestre, présenta également La Création de Haydn (1925), Un Requiem allemand de Brahms avec la participation de Lionel Daunais (1926) et le Stabat mater de Dvořák (1931), entre autres oeuvres. Les solistes étaient le plus souvent membres du choeur ou des élèves de Brassard.

Joseph-Arsène Brassard, baryton (Pointe-Saint-Charles, Montréal, 15 juillet 1889 - Côteau Landing, près Montréal, 10 juillet 1959), avait étudié avec Jean-Noël Charbonneau, Guillaume Couture, Arthur Letondal, Arthur Plamondon, Jean Riddez, Joseph Saucier et, à Paris, avec Yan Ruben. À Montréal, il fut prof. de chant aux écoles Saint-Léon, Saint-Paul et Saint-Thomas-d'Aquin, en plus d'enseigner en privé le chant et le piano, d'être m. c. chez les Pères du Saint-Sacrement (1914-28) puis à l'église Ascension of Our Lord de Westmount (1928-après 1935), et de diriger la chorale de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.


Lecture supplémentaire

  • "L'hommage à Albani s'inscrira dans notre histoire de l'art," Montreal La Presse, 16 May 1925