Bell, Robert

Robert Bell, géologue et explorateur (Toronto, 3 juin 1841 -- Rathwell, Man., 17 juin 1917). En 1857, Bell est assistant junior à la COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA (CGC). Il obtient un baccalauréat ès sciences de l'U.

Bell, Robert

Robert Bell, géologue et explorateur (Toronto, 3 juin 1841 -- Rathwell, Man., 17 juin 1917). En 1857, Bell est assistant junior à la COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA (CGC). Il obtient un baccalauréat ès sciences de l'U. McGill en 1861 et, en 1862, il devient membre de la prestigieuse Geological Society of London en reconnaissance de la contribution du Canada à l'exposition de Londres. Il succède à George LAWSON comme professeur suppléant de chimie et de sciences naturelles à l'U. Queen de 1863 à 1867.

En 1869, Bell est engagé à temps plein par la CGC. Il entreprend alors une série d'expéditions dans le Nord et l'Ouest afin d'effectuer le relevé topographique des rivières se jetant dans la BAIE D'HUDSON et des explorations préliminaires pour déterminer le tracé d'un chemin fer transcontinental. Il devient directeur adjoint de la CGC en 1877, membre fondateur de la SOCIÉTÉ ROYALE DU CANADA en 1882 et obtient son diplôme en médecine à l'U. McGill en 1878. De 1884 à 1885, il participe à titre de médecin et d'agent scientifique aux deux expéditions financées par le gouvernement pour l'exploration du DÉTROIT D'HUDSON. Il surnomme la baie d'Hudson « la Méditerranée de l'Amérique du Nord » et recommande son utilisation comme voie navigable naturelle entre l'Ouest canadien et l'Europe.

En 1889, il devient membre de la Royal Commission on the Mineral Resources of Ontario. En 1897, il explore l'ÎLE DE BAFFIN et, en 1899, la région du GRAND LAC DES ESCLAVES.

Malgré tous les honneurs qu'il a reçus et ses explorations remarquables de vastes régions précédemment inconnues au cours desquelles il a recueilli des données dans des domaines aussi variés que la géologie, la zoologie, l'ethnologie, la botanique et la foresterie, Bell n'a jamais réalisé son ambition de devenir directeur de la CGC, bien qu'il ait occupé le poste de directeur intérimaire de 1901 à 1906 et celui de géologue principal de 1906 à 1908. Après avoir habité Paris de 1912 à 1914, Bell et sa famille s'installent dans la région de la rivière Assiniboine au Manitoba.