Boissevain

Les premiers colons s'y établissent à la fin des années 1870 et au début des années 1880. Le chemin de fer atteint le village en 1885. Au début des années 1890, Boissevain prospère grâce à ses hôtels, à ses magasins, à ses concessionnaires de machines agricoles et à sa cour à bois.

Boissevain, ville du Man.; pop. 1572 (recens. 2011), pop. 1497 (recens. 2006); const. en tant que village en 1899, puis en tant que ville en 1906. Boissevain est située à 73 km au sud de Brandon et à 25 km au nord de la frontière canado-américaine. Appelée à l'origine Cherry Creek, la ville prend le nom de Boissevain en l'honneur d'Adolph Boissevain, un important homme d'affaires et promoteur du Canadien Pacifique.

Les premiers colons s'y établissent à la fin des années 1870 et au début des années 1880. Le chemin de fer atteint le village en 1885. Au début des années 1890, Boissevain prospère grâce à ses hôtels, à ses magasins, à ses concessionnaires de machines agricoles et à sa cour à bois. Depuis lors, la ville est le centre de services de la région agricole environnante.

Boissevain est la porte d'entrée du Jardin international de la paix, inauguré en 1932 et situé à la frontière canado-américaine sur un emplacement choisi à cause de sa proximité au centre géographique de l'Amérique du Nord. Son aspect actuel date des années 60 et 70, époque où il a été profondément réaménagé.

La ville est aussi l'hôtesse du Canadian Turtle Derby, et une statue de sa mascotte, « Tommy la tortue », est un point d'intérêt local. La Moncur Gallery of Prehistory est un autre attrait important; elle présente l'une des plus importantes collections d'artefacts au Manitoba, en particulier des objets provenant de sites de la montagne à la Tortue, dont certains seraient vieux de 11 000 ans.