Brothers-in-Law

Brothers-in-Law. Ensemble vocal satirique formé (1963) à Windsor, Ont. Son nom reflétait la situation de ses membres-fondateurs, tous policiers : Alec Somerville (banjo), Howard Duffy et Larry Reaume (guitares) et Ken Clarke (contrebasse).

Brothers-in-Law. Ensemble vocal satirique formé (1963) à Windsor, Ont. Son nom reflétait la situation de ses membres-fondateurs, tous policiers : Alec Somerville (banjo), Howard Duffy et Larry Reaume (guitares) et Ken Clarke (contrebasse). Ce dernier quitta le groupe en 1965 et fut remplacé par Bob Lee (un instituteur). Duffy quitta l'ensemble en 1966. Inspiré du Kingston Trio, un groupe amér. populaire à l'époque, Brothers-In-Law se produisit pour la première fois le 22 novembre 1963 lors d'un banquet de la police à Sandwich West (auj. Windsor). Sa popularité grandit quand Somerville commença à écrire des couplets satiriques sur de la musique de Duffy (et plus tard, de Lee) ou sur des mélodies traditionnelles et classiques. La nature des thèmes, qui allaient de la culture et des institutions politiques nord-amér. aux moeurs sexuelles, restreignait le nombre de tribunes accessibles au groupe. Le premier micr. du groupe, et son plus populaire, Oh! Oh! Canada (1965, Arc Sound 636), fut vendu à plus de 100 000 exemplaires. Il fut suivi de cinq autres chez Arc Sound incluant The Brothers-In-Law Strike Again, Expose 67 et Total Lewdity. Malgré leur succès, les Brothers-In-Law conservèrent leur emploi en dehors de la musique et donnèrent seulement 12 à 20 concerts par année, principalement en Ontario, avant de se séparer au début des années 1970.


Lecture supplémentaire

  • 'The Brothers-In-Law: Canada's court jesters,' CanComp, 12, Nov 1966

    Cobb, David. 'What's a nice cop like you doing in an act like this?' The Canadian, 21 Feb 1970