Broue

Broue, pièce de théâtre québécoise (1979-2008).

Broue

Broue, pièce de théâtre québécoise (1979-2008). Lorsque trois acteurs, soit Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier se rencontrent pour écrire une comédie, et que 4 auteurs (Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Francine Ruel et Louis Saia) se joignent à eux, ce sera plus qu'un scénario qu'ils auront écrit, mais une véritable pièce culte, qui aura fait rire plus de trois générations de spectateurs.

La comédie a pour trame une série de petites saynètes tragi-comiques, qui surviennent dans une taverne (à l'époque interdit aux femmes) mettant en scène divers personnages masculins plus colorés les uns que les autres, qui viennent boire leur bière et refaire le monde, certains habitués, d'autres de passage. Afin de réduire les coûts, les trois acteurs décident de jouer tous les rôles, alternant quelques fois entre un personnage seul sur scène, et quelques fois deux ou tous ensembles. Le rythme accéléré des dialogues leur demande de changer de costume en quelques secondes, et de camper leur personnage à la vitesse de leur première réplique. C'est le 21 mars 1979 dans une petite salle de cent places du Théâtre des Voyagements à Montréal qu'a lieu la première. Un succès. Et durant toute cette année la troupe se promène de Sherbrooke à Montréal, pour finir à l'ouverture du Théâtre Port-Royal, sous l'invitation de Jean ​Duceppe. On célèbrera même la 200ième représentation dans une vraie taverne, une des seules encore restante à Montréal, la taverne Magnan.

La pièce est présentée sans interruption jusqu'en 1982. On ajuste l'écriture au fil de l'actualité québécoise en pleine ébullition en ce temps. On ira jusqu'à la présenter au théâtre Centennial à Lenoxville. Marc Messier, Marcel Gauthier et Michel ​Côté, tous unilingues francophones, ont le trac, ne sachant trop comment ils seront accueillis. Mais c'est un véritable délire qui s'empare des spectateurs en voyant ainsi caricaturés, entre autres, des personnages francophones et anglophones qui se débattent dans les déboires de l'incompréhension culturelle et linguistique. L'humour avec un grand H qui unira, l'espace d'une soirée tous ces spectateurs. La pièce sera à l'affiche au ​théâtre Centaur, à Montréal et poursuivra même sa route jusqu'à Vancouver (1982) et Toronto (1983), où la troupe célébrera avec les Torontois, durant une soirée "mémorable" aime-t-on préciser, leur 700 ième représentation. Le 13 juin 1984, les acteurs iront même jusqu'à Allentown, près de Philadelphie présenter Broue, et pourront savourer le lendemain les éloges du public et des critiques. Le 15 octobre 1990, Broue revit dans une création belge, Chez Willie, et tiendra l'affiche pendant près de 7 ans.

Les textes de Broue évolueront pendant toutes ces années, les auteurs et acteurs s'inspirant de l'actualité du moment pour réinventer les dialogues d'origine. Même si les personnages restent fondamentalement les mêmes, le public assiste à une pièce nouvelle au fil du temps. Broue continuera donc d'exister au grand plaisir de trois générations, soit plus de 2,7 millions de spectateurs et plus de 2800 représentations ( en 2007). En 2006, la troupe recevra un très grand hommage. Celui de recevoir le certificat de prestige du Guinness World Record pour le record de longévité d'une pièce de théâtre jouée par les mêmes acteurs d'origine. En 2008, est annoncée la tournée finale de Broue.