Sarrasin

Le sarrasin (genreFagopyrum) est une plante annuelle à tige droite et à feuilles larges de la famille des Polygonacées. Les espèces cultivées, le sarrasin commun (F. esculentum) et le sarrasin de Tartarie (F. tataricum), font l'objet de grandes cultures.

Graines de sarrasin (avec la permission d'Isis Gagnon-Grenier).

Sarrasin

Le sarrasin (genreFagopyrum) est une plante annuelle à tige droite et à feuilles larges de la famille des Polygonacées. Les espèces cultivées, le sarrasin commun (F. esculentum) et le sarrasin de Tartarie (F. tataricum), font l'objet de grandes cultures. Le sarrasin sauvage (Polygonum convolvulus) est une mauvaise herbe de parenté lointaine. Originaire d'Asie, le sarrasin a été introduit en Europe et en Amérique du Nord.

Il est fait d'une tige unique et rigide (lisse, rainurée et creuse), de plusieurs branches et d'un système racinaire peu profond. Les feuilles, de couleur vert foncé, sont en forme de coeur. Des grappes de fleurs (habituellement blanches, parfois roses) poussent au bout des branches de la plante ou à l'aisselle des feuilles. La semence, un akène (fruit sec à une seule graine), est de forme triangulaire; sa couleur varie entre le brun, le gris et le noir.

On cultive le sarrasin surtout pour la consommation humaine (farine pour mélange à crêpes, pain et plats ethniques, céréales pour le déjeuner), mais aussi comme nourriture pour le bétail et la volaille, comme engrais vert ou encore comme plante de couverture. On en tire même du miel. Au Canada, il est surtout cultivé au Manitoba et, dans une moindre mesure, au Québec et en Ontario. La valeur économique du sarrasin est moins importante qu'auparavant. Tandis qu’à la fin des années 70 et au début des années 80, on le cultivait sur environ 60 000 ha, la production a diminué et on le cultive maintenant sur de 2 000 à 12 000 ha seulement. Une bonne partie de la récolte est exportée.


En savoir plus