Musée canadien des civilisations

 En 1910, Edward SAPIR prend la direction d'une nouvelle division consacrée à l'anthropologie. Celle-ci comprend deux sections chargées des fouilles archéologiques et des travaux ethnologiques sur le terrain. Depuis 1911, le musée est devenu un centre de recherche en anthropologie canadienne.

Musée canadien des civilisations
Le Musée canadien des civilisations, conçu par l'architecte Douglas Cardinal (avec la permission de Douglas Cardinal).
Grande Galerie du Musée canadien des civilisations
La Grande Galerie du Musée canadien des civilisations est consacrée aux cultures autochtones (avec la permission du Musée canadien des civilisations).

Musée canadien des civilisations

Les origines du Musée canadien des civilisations (MCC), autrefois appelé le Musée national de l'homme, remontent à 1841, date à laquelle la reine Victoria accorde 1500 livres pour « la création de la Commission géologique et d'histoire naturelle de la province du Canada » (voir COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA). La commission a son bureau à Montréal, et les chercheurs partent dans le Canada recueillir des matériaux géologiques, archéologiques et biologiques. En 1877, une loi du Parlement prolonge le mandat de la commission, qui a élargi ses recherches pour ajouter à sa collection des spécimens et artefacts relevant de la botanique, de la zoologie et de l'ethnographie. Quatre ans plus tard, la commission déménage à l'Hôtel Clarendon, à Ottawa. Le travail sur le terrain se poursuit et les collections nationales ne cessent d'augmenter. En 1911, la commission occupe le nouvel édifice du Musée commémoratif Victoria, un imposant bâtiment d'architecture gothique, habituellement appelé « le château ».

Nouvelle division consacrée à l'anthropologie

En 1910, Edward SAPIR prend la direction d'une nouvelle division consacrée à l'anthropologie. Celle-ci comprend deux sections chargées des fouilles archéologiques et des travaux ethnologiques sur le terrain. Depuis 1911, le musée est devenu un centre de recherche en anthropologie canadienne. Mais en 1916, lorsqu'un incendie détruit en grande partie les ÉDIFICES DU PARLEMENT, le Parlement du Canada est hébergé dans l'édifice du musée, et les collections sont entreposées jusqu'en 1920. En 1927, une loi du Parlement crée le Musée national du Canada, mais ce n'est qu'en 1950 que ce dernier peut enfin fonctionner de façon autonome par rapport à la Commission géologique.

En 1942, le Musée canadien de la guerre (MCG), fondé en 1880 mais dont le contenu est en entreposage depuis 1897, est inauguré officiellement dans l'édifice des Trophées de guerre. En 1958, le MCG devient une division du Musée national du Canada, et il s'agrandit encore davantage en 1967, quand il déménage dans l'ancien bâtiment des Archives publiques du Canada.

En 1968, on fonde la Société des MUSÉES NATIONAUX DU CANADA, qui comprend la GALERIE NATIONALE DU CANADA, le Musée national de l'homme (y compris le Musée canadien de la guerre), le MUSÉE CANADIEN DE LA NATURE et le MUSÉE NATIONAL DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE (et sa Collection nationale de l'aéronautique). En 1990, le musée devient une société de la Couronne et prend le nom de Musée canadien des civilisations.

Développement du MCC

Le MCC se développe au point de devenir, au cours des années 80, un des plus grands musées au monde. Quatre divisions sont vouées à la recherche : la COMMISSION ARCHÉOLOGIQUE DU CANADA, le Service canadien d'ethnologie, le Centre canadien d'études sur la culture traditionnelle (voir FOLKLORE) et la Division de l'histoire. Le MCC s'occupe des activités courantes du musée : la collecte de données et d'artefacts, la conservation et la préservation, la recherche scientifique, les expositions et les publications. Des collections monographiques sont publiées sur l'archéologie, l'anthropologie physique, l'ethnologie, la linguistique, la culture traditionnelle et l'histoire. Le musée organise des expositions itinérantes à l'échelle du Canada et dans d'autres pays. Il produit également des muséotrousses destinées aux écoles, des feuilles d'information et des catalogues, des films et des documents vidéo.

En 1989, le nouvel édifice du MCC, conçu par Douglas CARDINAL, ouvre à Hull, au Québec.