Canmore

Le pasteur Charles GORDON (alias Ralph Connor) fait construire la première église presbytérienne de Canmore (devenue lieu historique provincial). Aujourd'hui, la ville est un centre de loisir et de tourisme en croissance constante.

Canmore, ville de l'Alb.; pop. 12 039 (recens. 2006), 10 792 (recens. 2001); const. 1966. En 1883, cette localité, baptisée du nom du roi écossais Malcolm Canmore, devient la première localité de limite divisionnaire du Canadien Pacifique à l'ouest de Calgary. Le chemin de fer et les charbonnages, dont l'exploitation commence en 1886, étaient autrefois les principaux piliers de l'économie locale. Vers 1891, la situation est florissante. Toutefois, les mines ferment temporairement à cause de l'agitation ouvrière des années 1920, puis souffrent de la crise économique des années 30; il en sera de même à la fin des années 60 et au début des années 70. Les mines de Canmore cessent leurs activités en 1979.

Le pasteur Charles GORDON (alias Ralph Connor) fait construire la première église presbytérienne de Canmore (devenue lieu historique provincial). Aujourd'hui, la ville est un centre de loisir et de tourisme en croissance constante. Dans le cadre des Jeux Olympiques de Calgary de 1988, le gouvernement albertain y a fait construire des installations de sports d'hiver ultramodernes, le Canmore Nordic Centre.