Céleri

Le céleri (Apiun graveolens var. dulce), plante biennale de la famille des Ombellifères, est largement cultivé comme plante annuelle à cause de la valeur nutritive de ses pétioles. Le céleri-rave ou célériac (A. graveolens var.

Céleri

Le céleri (Apiun graveolens var. dulce), plante biennale de la famille des Ombellifères, est largement cultivé comme plante annuelle à cause de la valeur nutritive de ses pétioles. Le céleri-rave ou célériac (A. graveolens var. rapaceum) est cultivé à moindre échelle pour sa racine épaisse comestible. Le céleri, originaire du bassin méditerranéen, a été d'abord cultivé pour ses vertus médicinales, et probablement comme condiment, au XVIe siècle. Le céleri a un système radiculaire très développé, une couronne courte et charnue (tige modifiée) et une rosette de feuilles. Le céleri doit son goût et son odeur caractéristique aux huiles volatiles contenues dans la tige, les feuilles et les graines. Le céleri est riche en vitamines C.

Plante de climat froid, le céleri est semé en SERRES au printemps et transplanté après environ 60 jours. La maturité est atteinte en 90 jours de croissance au champ. Le céleri doit être fertilisé et irrigué pour produire adéquatement. On fait de plus en plus appel à la récolte mécanique : le céleri est récolté, préparé, mesuré, refroidi dans l'eau glacée puis mis en caisse. Les principales MALADIES sont la rouille du pétiole causée par Septoria et le coeur noir. Au Canada, environ 750 ha sont consacrés à la production de céleri, principalement au Québec et en Ontario.


En savoir plus