Centre de musique Francis Winspear

Financement et développementEn 1983, un comité de faisabilité confirme la nécessité d'une nouvelle salle de concert pour l'Orchestre symphonique d'Edmonton et, la même année, la Fondation de la salle de concert d'Edmonton est mise sur pied sous la présidence de David Norwood.

Francis Winspear Centre for Music, extérieur
Le Francis Winspear Centre for Music est situé dans le quartier artistique, au c\u009cur du centre-ville d'Edmonton (photo de Ellis Brothers).

Centre de musique Francis Winspear

  Le Centre de musique Francis Winspear. Salle de concert située à l'angle de la 99e rue et de la 102e avenue à Edmonton. Inauguré en 1997, le Centre abrite l'Orchestre symphonique d'Edmonton et Pro Coro Canada, un chœur de chambre, et il est administré par la Fondation de la salle de concert d'Edmonton (Edmonton Concert Hall Foundation). Il est d'abord dirigé par W.R. (Bob) McPhee, puis par John David Sterne et, depuis, 2006, par Peter Gerrie.

Financement et développement
En 1983, un comité de faisabilité confirme la nécessité d'une nouvelle salle de concert pour l'Orchestre symphonique d'Edmonton et, la même année, la Fondation de la salle de concert d'Edmonton est mise sur pied sous la présidence de David Norwood. Le centre de musique bénéficie d'une subvention fédérale et provinciale (chacune de 15 millions de dollars) à la suite du don initial de 6 millions de dollars de Francis G. Winspear en 1988 - ce qui, à l'époque, est le plus important don individuel versé à un centre des arts canadien. La Ville d'Edmonton contribue au projet en louant le terrain au centre pour la modique somme de 1 $, pour un bail de 90 ans.

La salle de concert

La construction du centre de musique Francis Winspear, au coût de 45 millions de dollars, débute en 1995 et est supervisée par la firme d'architectes Cohos Evamy Partners (Calgary) et la firme d'acousticiens Artec Consultants Inc (New York). Dans l'intention d'obtenir un environnement acoustiquement équilibré à la fois pour la musique amplifiée et non amplifiée, les concepteurs créent l'une des meilleures salles de spectacles du Canada. S'apparentant au Musikvereinssaal de Vienne et au Tonhalle de Zurich, qui ont servi de modèles, la salle Enmax, intime, est de forme rectangulaire et peut accueillir jusqu'à 1932 spectateurs, 1840 spectateurs si la tribune du chœur est rétractée[shouldn't it be the opposite?]. De petits groupes de sièges sont dispersés sur cinq niveaux (orchestre, terrasse et trois balcons) et la plupart font directement face à la scène, ce qui offre un bon champ de vision et garantit la qualité sonore. La résonance est contrôlée au moyen d'une hotte acoustique ajustable, de panneaux réflecteurs et de rideaux de velours. La salle est couronnée d'un haut plafond - un espace vide qui permet la résonance du son. La scène semi-circulaire mesure 18,65 m de largeur sur 13,7 m de profondeur et est proche des spectateurs.

L'orgue de concert Davis, nommé ainsi en raison d'un don de 2 millions de dollars de Stuart Davis, est fabriqué par Orgues Létourneau Ltée et est utilisé pour la première fois le 15 septembre 2002 lors du récital de Christopher Herrick. Avec ses 6551 tuyaux, ses 4 claviers, ses 96 jeux et ses 122 rangs, il est l'orgue de concert le plus imposant à avoir été fabriqué par Létourneau.

Représentations

Le Centre de musique Francis Winspear ouvre ses portes le 12 septembre 1997 avec une série inaugurale de dix jours de concerts qui attire 60 000 spectateurs. Parmi les moments forts, nommons les prestations de Jann Arden, de Terri Clark, de Herbie Hancock et des Richard Eaton Singers; un programme entièrement canadien comprenant les oeuvres de Glenn Buhr, de Malcolm Forsyth et d'Allan Gilliland; la création de l'espace du coeur de Gilles Tremblay (interprété le 15 septembre 1997 par Pro Coro Canada) et du Triple Concerto de John Estacio (commandé spécialement pour l'inauguration et créé le 13 septembre 1997 par Angela Cheng, Juliette Kang et Shauna Rolston); la Symphonie d'Edmonton et l'Orchestre philharmonique de Calgary dans une interprétation exceptionnelle de la Symphony no 8 de Gustav Mahler. Depuis l'ouverture du centre de musique Winspear, Blue Rodeo, Michael Bublé, Nelly Furtado, Sarah Harmer, Diana Krall, les Rolling Stones, Yo-Yo Ma, l'Orchestre de chambre de Moscou, Orchestre du Centre national des arts et Orchestre baroque Tafelmusik s'y sont produits.

En 1999, le centre est nommé centre des arts d'interprétation de l'année par la Canadian Session and Touring Industry Awards.

Voir aussi Francis Winspear Centre for Music et Michael Bublé dans L'Encyclopédie canadienne

Bibliographie

Alan KELLOGG, « A dream becomes a reality: concert hall announcement caps years of work . . . »Edmonton Journal (8 juillet 1994).

« Winspear's magnum opus: Edmonton will finally build a $40-million concert hall », Western Report (Edmonton) (25 juillet 1994).

Trevor BODDY, « Sounding a fortissimo for civic pride . . . », Globe and Mail (13 sept. 1997).

Bob WEBER, « New concert hall opens to rave reviews », Canadian Press Newswire (14 sept. 1997).

Colby COSH, « The space that makes the music: architectural restraint equals acoustic success . . . »Alberta Report, vol. 24, no 42 (29 sept. 1997).

John WETHERILL, « Edmonton's new organ is unveiled », Organ Canada, vol. 14, no 4 (déc. 2001).

« Pipe dream coming true for Edmonton music lovers », Music Alberta Magazine (automne 2002).


Lecture supplémentaire

  • Kellogg, Alan. "A dream becomes a reality: concert hall announcement caps years of work . . . ," Edmonton Journal, 8 Jul 1994

    "Winspear's magnum opus: Edmonton will finally build a $40-million concert hall," Western Report (Edmonton), 25 Jul 1994

    Boddy, Trevor. "Sounding a fortissimo for civic pride . . . ," Globe and Mail, 13 Sep 1997

    Weber, Bob. "New concert hall opens to rave reviews," Canadian Press Newswire, 14 Sep 1997

    Cosh, Colby. "The space that makes the music: architectural restraint equals acoustic success . . ." Alberta Report, vol 24, no 42, 29 Sep 1997

    Wetherill, John. "Edmonton's new organ is unveiled," Organ Canada, vol 14, no 4, Dec 2001

    "Pipe dream coming true for Edmonton music lovers," Music Alberta Magazine, Fall 2002